Au gre de mon temps, ...

Un peu de ma vie bretonne, mes passions, mes envies en broderies, cartonnage, patch, mon jardin...

30 novembre 2006

Mes anges

Le visage de la petite fille ange est fini. Des perles, encore des perles.

Le volant de fleurs du jupon a bien avancé aussi:


28 novembre 2006

Mon panier

L'intérieur et l'extérieur sont finis,le moule viré, les anses tressées et placées.

Je me suis mise à la couture. Beurkkk! Voilà, le principal est terminé. Je vous dis principal parce qu'il reste plus qu'à faire la décoration.

Voue serez tout la semaine prochaine.

Comme j'étais motivée cet après midi, nous avons commencé ma fille et moi, le sien. Le même que le mien en plus petit.

Un excellent exercice pour voir si j'ai tout compris et si je serais tout refaire. Pour l'instant, ça va.

Posté par Gaëlle pour Pandanus - Laisser votre commentaire [4]
Tags :

27 novembre 2006

Un dimanche ordinaire.

Et oui, encore un dimanche de passé et le mois de novembre qui s'enfuit.

Dimanche prochain, on décore la maison et on fait le sapin, et il ne faut pas que j'oublie d'acheter le calendrier de l'avant, demain. Le premier décembre, c'est cette semaine.... Ah bon!

Voilà les rappels de ma fille cet après midi, pendant le goûter.

Et si, je n'ai pas envie, moi. La chaleur écrasante du moment et le soleil donne plutôt une atmosphère de pleines vacances d'été. Il faisait 32° sur la terrasse cet après midi et 34° dans la piscine avec un petit courant d'air. Dur, dur!

Ce matin, nous avions commencé par aller "piquer une tête" au lagon déjà bien fréquenté à 9h30.

 

Comme fifille a retrouvé des copines sur la plage, nous y sommes restés plus longtemps que prévu. Naturellement, nous sommes rentrés un peu rougis, malgré les crèmes de protection solaire.

Cet après midi, après avoir mis DH a sa petite sieste, et mes deux loustics à leur occupation préféré:

Je suis partie sur vos blogs mesdames, et je me suis arrêtée sur celui de Domi qui m'a fait envie avec ses kouign amann et autres gâteries bretonnes.

L'heure du goûter est arrivée et mon envie de manger quelque chose du pays me restait à l'esprit. C'est là que je me suis souvenue avoir reçu un pot de caramel au beurre salé que je n'avais pas encore ouvert. Comment ai-je pu l'oublier?

Comme il y avait des gaufres au goûter, pourquoi pas me noyer dans les sucreries pour une fois.

J'ai honte mais " quescétaitbon" 

24 novembre 2006

suite de ma petite visite

Les Tuamotu (touamotou), un archipel d'îles au nord-est du nôtre, sont représentés.

Des noix de cocos en présentoir, toujours des coquillages posés sur le sable, décorés de perles.

Même chose pour sa voisine, encore des coquillages toujours avec une superbe mise en scène:

Notre visite était accompagnée tout au long par de la musique que j'avais pris pour une bande passante, jusqu'à ce que nous débouchions sur la place centrale où jouait et chantait un groupe de musiciens.

Juste à côté un groupe de mama travaillaient à leurs confections: tout un art.

Tiki (statue des divinités), ukulele (oukoulélé, les petites guitares), les rames sculptées, sans oublier les réalisations en pandanus

Voilà pour cette visite, comme ce salon dure encore deux semaines, je vais sûrement y retourner, juste pour un dernier coup d'oeil.

Oui, oui, chéri, sans le porte monnaie, c'est promis( lol)!

23 novembre 2006

une petite visite au salon

Grande exposition à Papeete sur les arts de la Polynésie. Un régal pour les yeux, pas pour le porte-monnaie. Mais bon, tant de belles choses valent bien quelques achats.

Je vous laisse regarder ces quelques photos.

Beaucoup de bijoux en nacre, de perles noires aussi.

 

Beaucoup de Tifaifai:

Ces réalisations consistent à assembler aux petits points sur un drap de fond, une série de motifs découpés dans d'autres draps de couleurs différentes. C'est un travail titanesque quand il s'agit de grandes pièces comme sur la photo en-dessous à gauche.

Pour celles qui veulent si essayer sans préparations, vous en trouvez à acheter déjà découpés et surfilés( photo de gauche). Il ne reste plus que la finition. Pour les autres, il se vend des ensembles couvre-lits, taies d'oreillers; nappes et serviettes assorties, des coussins...

 

C'est le cadeau de mariage par excellence, dans la tradition polynésienne, réalisé souvent à plusieurs mains.

Autres travaux d'aiguilles avec les tissus locaux: les vêtements, avec les robes pleines de couleurs en tissus fleuris:

Et pour terminer un Patch réalisé avec des tissus locaux.

Accompagnant une gamme de vaisselle aux couleurs locales.


21 novembre 2006

Ma boite octogonale est terminée

Et comme vous pouvez le constater, elle est déjà bien pleine.

Cela dit, c'est ma boite à couture qui est soulagée et du même coup rangée. Ce qui n'est jamais arrivé, enfin si, une fois, lorsque je l'ai rempli pour la première fois, il y a quand même huit ans.

ouverte2

Une grande boite pleine de compartiments dont deux amovibles: un qui se ferme et un autre pour mes aiguilles. Pour pimenter le tout, j'avais rajouter deux tiroirs sur l'avant, pour mes bobines de fils.

Vous pouvez imaginer le casse tête pour la créer après huit séances d'apprentissage. Elle est naturellement pleine de défauts mais elle est très pratique.

Posté par Gaëlle pour Cartonnage - Laisser votre commentaire [5]
Tags :

20 novembre 2006

Et parce qu'il n'y a pas

Que des belles îles à vous faire découvrir, je vous montre l'avancée de mes petites croix:

L'ange fille:

Son voisin:

Voilà, doucement mais sûrement.

 

17 novembre 2006

Comme du crystal

Aujourd'hui, j'ai découvert le cristal d'eau.

Pour celles qui n'en ont jamais entendu parler. On en trouve dans les salons de loisirs créatifs sous forme de kit comprennant deux flacons de cristaux et des colorants.

Après gonflage de plusieurs heures dans de l'eau, on obtient des gros cristaux tout mous complètement transparents (ma bassine est verte). Ils ne restent plus qu'à les colorer. Place à l'imagination avec quelques gouttes de colorants.

Et le résultat est là:

 

Les couleurs vont se fondre petit à petit en donnant des dégradés de plus en plus beaux, à ce qu'il parait.

16 novembre 2006

Huahine, la belle

La baie de Maroe

Quelques photos prises au gré de nos sorties par la route et par la mer:

Et tout au fond, au milieu, un motu à peine visible de loin et guère plus grand quand on se rapprochait. Il était habité pour les vacances par deux familles. Ce fut un de nos arrêt-bain.

Après avoir quitté la baie, nous prenons la route du nord pour déboucher dans un petit village à la recherche d'anguilles aux yeux bleus.

Nous les avons trouvé au pied d'un petit pont. Elles ne bougent plus de cet endroit, les enfants du village les nourrissant.

Nous voilà repartis vers le nord à la recherche du village de Maeva.

Cette photo, pour un petit clin d'oeil à une Maeva qui vit en Bretagne et que l'on a vu grandir.

Juste pour lui montrer qu'un village, quelque part dans le Pacifique sud, porte son prénom qui veut dire "bienvenue" en tahitien.

Maeva abrite des Marae familiaux et royaux.

Nous nous sommes arrêtés sur un très beau site au bord de l'eau, très bien entretenu avec des explications claires et illustrées.

 

Une succession de marae dont beaucoup sont côte à côte, et longent le bord du lac.

Voilà pour la petite ballade de la côte nord est.

13 novembre 2006

Premier pas

Premier cours de pandanus ce matin.

Vous vous demandez ce qu'est le pandanus. C'est tout simplement des feuilles cueillies vertes et séchées au soleil. Elles sont ensuite tressées pour la réalisation de panier, tapis et même toiture. On l'achète sous forme de rouleau.

Moi, plus modestement, j'ai réalisé un set de table pour apprendre la technique de base.

Après la pause café, et oui, il en faut, me voilà lancée dans la confection d'un sac destiné à nos sorties plages.

Quelques explications plus tard et une partie de mon après midi enfuie, il a bien avancé.

L'avant du travail est propre et net, par contre l'envers, c'est tout à fait autre chose. Tous les brins restent en attente pour les autres cotés et plus on avance, plus il y en a.

 

Il faut tous les tresser dans un ordre bien établi bien serrés contre le moule. Comme je me suis prise au jeu, j'ai terminé le tressage du sac intérieur.

Voilà pour la première journée de la semaine.

Posté par Gaëlle pour Pandanus - Laisser votre commentaire [5]
Tags :