Au gre de mon temps, ...

Un peu de ma vie bretonne, mes passions, mes envies en broderies, cartonnage, patch, mon jardin...

31 juillet 2007

l'hôtel (suite)

Après les lagons aux couleurs surnaturelles, les palmiers dans un ciel d'un bleu peu commun à Bora à cette époque-ci à ce qu'il parait, voilà donc le bungalow, sa vue imprenable, le sable fin au pied de la terrasse et la lagune avec ses poissons et ses tortues.

 Un peu de paradis!


30 juillet 2007

l'hôtel

Dernière semaine de vacances, ici. Je me laisse à rêver de mes vacances à Bora encore un peu.

Allez venez, je vous montre l'hôtel que nous avions réservé.

Les photos sont à la hauteur de cartes postales. La chance était avec nous, car il a fait beau et même très beau.

Des photos côté lagon d'abord:

puis d'autres de la lagune intérieure, là où se trouvaient les bungalows-plage.

D'ailleurs pour aller vers notre bungalow, c'est par là:

J'en rêve encore. Voilà, ces quelques photos pour envoyer un peu de soleil à ceux qui n'ont pas pu partir en vacances et surtout aux bretons qui me disent que le temps est minable cet été.

27 juillet 2007

De retour

Et oui, finie la belle vie!

Heureusement que le soleil brillait dans le ciel sans nuage de Tahiti à notre atterrissage un peu de réconfort en cette fin de voyage. Mais qu'est ce qu'on fait là!!!

Terminés les îles magnifiques et leur beau lagon aux couleurs exceptionnelles.

Souvenir déjà, Bora et notre l'hôtel quatre étoiles. Et oui, quitte à être à Bora autant en vivre le plus beau côté, la chaleur de l'accueil, le sourire polynésien, le service luxueux et irréprochable, les buffets somptueux, le cadre idyllique pour des vacances de Rêves.

Tant pis pour les détracteurs de ce genre d'hôtel ainsi que pour notre bourse, mais pour une fois...

Bora vu d'avion à notre arrivée: une grande île principale entourée d'un vaste lagon qui est bordé en grande partie par des Motu.

L'hôtel qui nous accueillait était à droite du Motu Piti Aau et vu d'en haut, ressemblait à cela:

L'aéroport est sur un motu aussi.

Ici, pas de parking, de taxis pour prendre les arrivants, juste un quai avec toutes sortes de bateaux venant de toute part du lagon à chaque arrivée d'avion.

Une couronne de fleurs passée autour du cou pour la bienvenue et en route pour l'hôtel.

17 juillet 2007

C'est notre tour

De partir en vacances.

Et oui, c'est parti pour deux îles de rêves, surtout s' il fait beau.

La première mythique, celle que l'on appelle la perle du Pacifique: Bora Bora.

A 260 kilomètres de Tahiti, nous atterrirons sur un motu( en bas à gauche) pour nous diriger par le lagon sur un autre motu pour notre séjour.

L'autre île plus petite, dont on dit qu'elle n'a rien à envier à sa grande soeur et voisine: Maupiti à 316 km de Papeete et à 40 km de Bora.

La "punition" sera identique, atterrissage sur un motu pour séjourner sur un autre motu. Maupiti, la calme, la sauvage qui a su se préserver.

Bien sûr, je vous montrerai tout cela, mais pour l'instant...

Place aux vacances

Posté par Gaëlle - Laisser votre commentaire [6]

12 juillet 2007

Quelques nouvelles.

C'est la période des arrivées, avec tradition oblige, les colliers de fleurs pour l'accueil à la descente des avions. Une odeur de parfum de fleurs vous envahit dès votre arrivée dans le hall de l'aéroport.

Une arrivée peut ressembler à ceci, musique traditionnelle, danse et fleurs en plein hall d'aéroport.

Cherchez pas, vous ne verrez pas la tête de l'arrivant dépassant à peine des couronnes de fleurs. C'est toujours plus joyeux que l'instant d'émotion et les larmes écrasées de ceux à qui on offre les colliers de coquillages annonciateurs de départ.

st1Petit tour au Heiva des artisants aussi. Cette année, pas de grandes nouveautés mais toujours des stands très préparés, hauts en couleurs.

Toujours présent l'artisanat des différents archipels, Marquises; les Australes; les Tuamotu et bien sûr celui de la Société.

La semaine a passé si vite. Nous voilà arrivés à la moitié des vacances, déjà!

Demain soir, nous fêtons le 14 juillet par une soirée très .... hawaïenne. Au programme cocktail suivi d'un spectacle de danse hawaïenne pendant le repas.

Un bal populaire pour finir la nuit.

Début de week end prometteur.

Posté par Gaëlle pour Ile de Tahiti - Laisser votre commentaire [1]

06 juillet 2007

La fête des oranges (suite)

Les fruits étaient à l'honneur ainsi que l'artisanat local, tifaifai, bijoux, pandanus...

Des stands toujours haut en couleurs et en formes.

Beaucoup de monde aussi, pour admirer l'une des école de danse de Punaauia qui faisait représentation cet après-midi là.

Des danseuses de tous âges. Je vous laisse admirer au passage, les tenues, les coiffures des maman aussi, très originales.

Voilà pour cette fête très sympathique.

05 juillet 2007

La fête des oranges

Sur les hauteurs de Punaauia à Tamanu, un plateau porte le nom de Plateau des Orangers. Ce sera une des prochaines randonnées de DH, donc, je vous en reparlerai.

Ce plateau était fêté le week end dernier sur le site de la mairie.

Outre la possibilité d'acheter ses fameuses oranges, cette fête nous a permis de découvrir, à travers un film, la vie de ces hommes  qui travaillent dans des conditions très rudes pour cultiver, récolter et surtout descendre ces oranges d'un plateau accessible qu'après une marche de cinq heures.

Cette fête était aussi prétexte à diverses démonstrations de sports tahitien qui donnent lieu tous les ans, au moment du Heiva à des tournois au même titre que le va'a.

Tout d'abord, le lancet de javelots. La cible à atteindre est une noix de coco montée sur un mat  à 9 mêtres de haut et à 25 mêtres des concurrents.

1

Suivait une démonstration de portées de pierres tarées à 70, 100 et 120 kg ainsi qu'une course de porteurs de bananes:

Animation2

Voilà pour la partie très sportive de cette fête.

A demain pour la suite.

Posté par Gaëlle pour Ile de Tahiti - Laisser votre commentaire [3]

02 juillet 2007

Des petites croix

L'envoi suivant du Round Robbins Mirabilia est arrivé.

Cette fois-ci, c'est celui de Triskell qui est sur le thème de Noël.

Il y a déjà deux cases de faites. Reste plus qu'à trouver le modèle pour ma contribution... Mais si, j'ai déjà une petite idée!