Au gre de mon temps, ...

Un peu de ma vie bretonne, mes passions, mes envies en broderies, cartonnage, patch, mon jardin...

30 mars 2009

Et encore

En vacances scolaires pour deux semaines. C'est un bon moment pour vous amener sur une nouvelle île, la dernière des Iles de la Société visitée.

Une île qui partage son lagon avec Raiatea dont on dit qu'elles sont soeurs, l'île de Tahaa.

C'est une île haute avec ses villages au bord du lagon, ses baies, ses motu, réputée aussi pour sa vanille.

Nous l'aborderons par le lagon avec pour commencer la visite d'une ferme perlière.

Beaucoup savent que la Polynésie Française produit des perles noires. Noire est un peu léger pour qualifier la couleur des perles locales.

Il est fréquent dans certaines îles de voir ces cases de bois plus ou moins grandes sur pilotis, sur ou au bord du lagon.

C'est là que tout se passe. On y ramène les supports d'huîtres prélevés plus loin dans des parcs.

La première fois pour y greffer le nucléon, le noyau de la perle. Pour faire simple, c'est la pièce maitresse greffée dans une partie bien précise de l'huître suivant un protocole. Elle le considère comme un corps étranger et va produire de la nacre autour pour se défendre. Remises à l'eau, elles reviendront régulièrement pour un nettoyage jusqu'à la phase finale, le prélèvement de la perle.

Pour nos beaux yeux mesdames, en oubliant le côté porte-monnaie (lol)

Nous repartons vers la côte est et notre prochaine destination.

 

Posté par Gaëlle pour Ile de Tahaa - Laisser votre commentaire [6]

26 mars 2009

Triskell

De très bonnes nouvelles (il en faut de temps en temps) m'ont donné envie cette semaine de broder ce beau Triskell façon marquoir de chez CREADES.

Certaines l'auront déjà reconnu et pris beaucoup de plaisir à le broder.

Je puis vous dire que moi aussi. J'ai bien aimé et pourtant, je ne suis pas fan d'abcédaire.

 

Mais, là, un Triskell, je n'ai pas pu résister.

Le mien n'est pas fait sur fond foncé comme le modèle, mais sur une Silkweaver opalescent dans les même tons que la couleur du fils Marion que j'affectionne particulièrement.

Il est dommage que la photo ne rende pas hommage à ce que j'ai sous les yeux.

Posté par Gaëlle pour CreAdes - Laisser votre commentaire [6]
Tags :

25 mars 2009

Je suis si heureuse de vous dire qu'aujourd'hui mon papa a

Un âge qu'il y a quelques mois on nous donnait peu d'espoir de lui souhaiter.

Dieu merci, depuis quelques temps, les infections à répétition semblent s'éloigner de plus en plus. On croise les doigts!

Il va mieux même s'il râle souvent de ces maux qui lui rappelle que c'est un vieux monsieur.

Qu'importe, il est là et était plutôt joyeux quand je l'ai eu et vu tout à l'heure (merci internet).

Alors Papa profite de cette journée pour feuilleter tes chères cartes postales anciennes.

Posté par Gaëlle - Laisser votre commentaire [3]

23 mars 2009

Ce week-end

Après toute cette pluie et le soleil qui parait vouloir rester, le jardinage était de rigueur sans oublier une nouvelle cueillette de ramboutans. On les récolte de janvier à mars ici.

Autrement, ils finissent sur la pelouse les uns après les autres. Heureusement, ceux-ci n'éclatent pas en tombant mais déssèchent dans leur coque. Plus embétant les noyaux qui éclatent sous la lame de la tondeuse si personne ne fait l'effort de les ramasser.

Encore des ventrées en perspective. Je reconnais, j'adore ces fruits.

Ceux épluchés du saladier ne sont déjà plus qu'un souvenir, ma fille préférant les manger au fur à mesure qu'elle éclate leur coque souple. DH lui en mari et père idéal se contente de les cueillir et nous laisser nous "goueller".

Je vais essayer le jus de ramboutans cette fois-ci. Le reste partira à la distribution comme d'habitude vers les copines, l'école avec ma fille.

Posté par Gaëlle pour Ile de Tahiti - Laisser votre commentaire [1]

20 mars 2009

Ma Midsummer Night's Fairy

Comme l'envie de poser des perles s'est fait sentir, j'ai ressorti ma MSF.

Tout le bas est fini. J'ai repris certaines courbes de perles qui ne me plaisaient pas (un peu perfectionniste, peut être).

Et comme la photo ne rend pas la réalité des couleurs de toutes ces perles, de plus près:

Je suis très motivée pour enfin la terminer. Après l'avoir commencé en fin 2005, il sera bien temps de la ranger avec mes finis.


17 mars 2009

Un de plus

Nouvelle avancée après un week-end pluvieux et le mot est faible. Une saison des pluies qui n'en finit pas.

Pire qu'en Bretagne, m'a dit ma fille quand elle a allumé la lumière à l'intérieur en plein milieu de l'après-midi. Pôôvre chérie, il a fait un temps splendide en Bretagne ce week-end (lol). En passant, je remercie celles qui ont eu la gentillesse de me le clamer.

Week-end pluvieux, week-end de petites croix:

Suivi de sa photo de l'ensemble

16 mars 2009

Raiatea

Voilà, la découverte de Raiatea s'achève. Que dire à part, enchantés de notre séjour sur cette île qui m'a rappelé l'image que je me faisais de Tahiti avant d'y débarquer il y aura bientôt quatre ans.

Un superbe séjour et une île que nous avons quittée à regret. Il vrai qu'à chaque retour de vacances dans les îles, Tahiti nous parait bien fade.

La prochaine fois, je vous amène sur l'île de Tahaa et son lagon, à la découverte de la culture de la vanille, d'une ferme perlière, de poissons aussi étranges que dangereux pour certains, d'un jardin de corail et bien sûr de ses motu.....

La prochaine fois.

 

13 mars 2009

Un autre talent

Je viens de recevoir quelques photos des débuts en peinture sur bois de.

Malgré ses dires, je trouve qu'elle se débrouille déjà très bien:

Posté par Gaëlle - Laisser votre commentaire [1]

12 mars 2009

Un quatrième

Premier coup d'oeil sur le quatrième cottage:

Et la photo d'ensemble

09 mars 2009

Les marinas de Raiatea

Qui dit bateaux, dit marina et Raiatea ne faillit pas à la rêgle. Il en existe deux où vous pouvez vous balader le long des quais et admirer tous ces bateaux sans oublier les paysages au-delà.

La première au bout de quelques kilomètres en partant vers le sud ouest de l'île est la marina Appooiti avec son rond point et son ancre de bateau.

Par le lagon, ceux sont deux tiki qui montent la garde.

Au bout d'un des quais, vue sur le lagon avec en fond la piste d'atterrissage de l'aéroport.

La deuxième marina, dans la ville d'Uturoa, est la plus grande.