octobre 2016 : Tous les messages - Au gre de mon temps, ...

Au gre de mon temps, ...

Un peu de ma vie bretonne, mes passions, mes envies en broderies, cartonnage, patch, mon jardin...

27 octobre 2016

Quelques jours

 

Mon hardanger avance.

Pour voir si je n'avais pas perdu la main, j'ai commencé à couper un centre pour lui broder ses premiers jours en couleurs.

Sur un fond bleu, ils rendent mieux.

Les gestes me sont revenus rapidement et c'est tant mieux, ce n'est que le premier et je pense m'arrêter à 5 repétitions pour ma version.

Comme j'ai décidément beaucoup de mal à m'arrêter et qu'il faut l'avouer c'est vraiment très agréable à broder, j'ai donc avancé.

Toujours les même figures autour des losanges qui se répètent mais le tout est arrivé là:

Je vais être en panne du plus gros des fils de couleur mais j'ai encore de quoi faire en blanc.

A bientôt pour la suite.

Posté par Gaëlle pour Hardanger - Laisser votre commentaire [5]
Tags :

24 octobre 2016

ce week end

Un salon de vieux tacots se tenait ce week end pas très loin de chez nous.

Que de plaisir à revoir ou approcher pour la première fois ces voitures, motos, cyclos.

la Deudeuche pardon la 2CV de ma taty, la R8 de mon tonton, la Simca de ma grand mère, les Renault de mes parents jusqu'à la Citroën qui venait livrer le lait dans le quartier, toute mon enfance.

Elles paraissent aujourd'hui très inconfortables, si fragiles pour certaines. On en croise encore certaines sur nos routes, d'autres ont quasiment disparu.

Il y avait aussi de vieux tacots:

Enfin vieux par leur âge non par leur état. Je les aime beaucoup. Je n'étais pas née quand ils roulaient mais j'aurais bien aimé les conduire à l'époque. Peut être qu'un jour....

Les bolides anciens français et étrangers,

tout d'abord celle-ci très symbolique d'une certaine amérique:

ou pour les amateurs cette part de rêve, de vitesse, de puissance:

Les amateurs de deux roues n'étaient pas en reste non plus.

Dès l'entrée un Solex tronait.

De beaux engins exposés un peu partout comme ces motos de la dernière guerre:

Une rangée impressionnante d'autres de toutes époques:

et enfin quelques merveilles:

Voilà une belle visite pour admirer tous ces bolides que l'on voit si peu dans nos rues.

Un brin de soleil pour ce dimanche pluvieux qui est revenu ce matin.

 

Posté par Gaëlle pour près de chez nous - Laisser votre commentaire [0]
Tags :

22 octobre 2016

concentration

 

Mon Hardanger avance.

Je ne suis jamais vraiment à l'aise pour broder sur des parties de toile vierge comme là avec cette première fleur et le losange suivant.

Quand il n'y a pas des points de contrôle dans plusieurs sens, il faut rester très attentive au fils de trame. 

Un oublié et au bout du compte, il faut démollir.

Quand il s'agit d'un petit losange comme ici ce n'est pas grand chose. Mais pour des bordures plus longues c'est rageant.

Après un premier losange, une seconde fleur simple, mes préférées et encore un losange,

je suis repartie dans les grandes fleurs les plus nombreuses sur la grille.

Pas une n'est passée du premier coup depuis le début.

Plutôt que de m'énerver, j'ai fini par faufiler des repères. On verra pour les suivantes:

Pas facile de prendre des photos. Les broderies blanches sur toile blanche avec le flash ne font pas bon ménage, sans on les croirait jaunies.

Je retourne à mes petits points.

Posté par Gaëlle pour Hardanger - Laisser votre commentaire [2]
Tags :

19 octobre 2016

Cela faisait longtemps

Cela faisait longtemps que je n'avais pas fait de Hardanger, trop de projets de toutes sortes me retenaient.

0Je me contentais d'aller voir ces merveilles sur ce blog espagnol: carpacar.

J'ai donc franchi le pas et reçu le PDF de ce très beau modèle: Primavera avec en cadeau la grille de la boite.

Je vous l'ai montré dans un post précédent mais là je ne me lasse pas.

La toile choisie est une DMC blanche de 10 fils.

D'ailleurs une partie sera brodée en perlé blanc et une autre en fils Glaïeul de chez Marion.

1

J'ai donc commencé par le losange central qui se multiple.

3

Naturellement comme toute passionnée, il est difficile de me détacher de mon aiguille dans le moment.

4

En fait j'avais hâte de mettre un peu de couleur sur cette toile pour voir ce que ça donnait.

Et une fois partie...

5

Je repars vers le losange suivant et ses fleurs.

Ma toile est large et cet ensemble peut être répété à volonté.

Posté par Gaëlle pour Hardanger - Laisser votre commentaire [3]
Tags :

17 octobre 2016

De la broderie

Ce week end se déroulait le troisième salon des travaux d'aiguilles à Milizac.

Au programme l'exposition des broderies de l'association Luskerien Milizag

Broderies traditonnelles comme cette très belle nappe

ou la finesse de ce tableau:

De côté les Sashiko, j'ai préféré le coussin voisin avec tous ses jours minuscules.

beaucoup de broderies bretonnes aussi, du traditionnel au plus moderne:

Pas mal d'ouvrages perlés très travaillés qui m'ont beaucoup attirés:

mais un certain nombre de réalisations modernes avec cet arrêt sur ces poissons:

et pour finir des biscornus, needlerolls:

Dans une autre salle un mini salon qui a fait le bonheur de plus d'une, avec créatrices, brodeur, mercerie, ...

J'ai été très sage juste une lugana blanche 10 fils pour du Hardanger et quelques douceurs pour agrémenter on verra quoi un de ces jours (lol).

J'ai croisé bien sûr bon nombre de copines qui tournaient autour des stands, farfouiller. hi hi!

Je suis sûre qu'il y en a eu des bien moins sages que moi!

Très agréables cette possibilité de farfouiller, de découvrir des nouveautés, d'approcher créatrices, brodeur si près de chez soi.

Nul doute qu'il y a eu un monde fou ce week end à ce salon.

Inutile de vous dire que cela nous manque terriblement dans notre Finistère Nord ces petits salons d'aiguilles.

13 octobre 2016

quelques petites choses

Comme je n'ai pas avancé quoique soit depuis un moment, je vais vous montrer quelques petites choses qui sont venues s'ajouter à mes petits trésors.

Il y a eu d'abord de ce salon dans le sud Finistère, ces petits charms en bois découpé très bretonnants.

J'ai aussi craqué sur la toile mouettes (photo de droite). Deux suspensions toujours en bois pour préparer Noël ainsi qu'un priptique:

Côté tissus, je suis restée très sage avec juste un coupon de celui-ci:

Repéré ce beau livre plein de promesses de petites croix sur un autre salon et qui vient de rejoindre ma collection.

Encore un Véronique Enginger, m'a dit une copine.

Ben oui, quand on aime, on ne compte pas (lol)

J'ai profité d'une commande chez Butinette pour ajouter ces quelques tissus en coton moiré aux couleurs neutres qui me manquent le plus dans mes tiroirs et cette serviette à broder pour la nouvelle salle d'eau.

La toile blanche à gauche est destinée au Hardanger.

J'ai enfin franchi le pas pour un modèle que je ziottais depuis au moins une année. La vie est trop courte!

L'automne et bien sûr l'hiver qui arrive vont permettre de me remettre au point lancé avec ce très beau modèle de chez Carpacar: Primavera (printemps en espagnol):

Il est si beau. Il y a de quoi faire!

Peut être mon Primavera sera fini pour le printemps prochain!

Tout cela pour vous dire que pour un autre salon-expo ce week-end va falloir être sage.

Mes tiroirs et placards ne sont pas extensible!

Je vous souhaite une

Posté par Gaëlle pour Expos et salons - Laisser votre commentaire [2]
Tags :

02 octobre 2016

Coucou

Me revoilà après une belle escapade dans le sud ouest.

Nous avons retrouvé notre aber, sous un ciel très bleu. 

Puisque j'ai réussi à photographier cet habitant du coin, les autres (phoques) trop rapides, ne se sont pas laissés prendre en photos.

Il vit près de chez nous depuis quelques années maintenant et il n'est pas rare de le voir voler au-dessus du jardin mais on le retrouve souvent côté mer.

En parlant de jardin, il y a de la mauvaise herbe partout et plus qu'à se baisser pour nettoyer. Tout se mérite!

D'un autre côté, les récoltes ont été agréables, voir même surprenantes.

Je n'avais jamais fait pousser des tomates cerise, cocktail qu'en plein air avec les aléas du temps et j'étais déjà contente du résultat le plus souvent.

Je ne m'étais jamais rendu compte à quel point un plant peut donner et là sous tunnel, on ne comptait même plus les fruits sur les grappes pour certaines variétés longues comme le bras.

L'année prochaine je mettrais plus aux tomates grappes.

Dans du compost maison que j'ai laissé dans une bassine dans la serre, sont apparus six plants dont je n'ai vu la variété que quand les fruits sont arrivés. L'un était un grappe et m'a donné de beaux fruits.

Pas trop mal pour une première année!

Dehors, le dernier potimarron s'est détaché.

Il a rejoint les autres depuis longtemps dans le congélateur coupés en morceaux pour les futures soupes de l'hiver. C'est la première fois que je me lançais dans cette aventure et je croyais que la récolte serait bien plus tardive, d'automne plutôt que de mi-fin d'été.

Les artichauts sont eux aussi une découverte et là aussi je suis contente du résultat bien que les rejets que j'ai mis en terre cette année ne donneront que l'année prochaine m'a t'on dit, donc va falloir attendre.

Moi qui les adore, qui sait l'année prochaine on risque d'en manger plus (lol).

Pour finir avec mes nouveaux essais de cultures, un plant de cornichons s'est révélé facile à cultiver et de bonne récolte au grand ravissement de ma fille qui s'en est occupée tout l'été.

Voilà ce premier été dans la serre est quasiment terminé. Les dernières tomates finissent de murir.

Les fraisiers remontent mais on les mange au fur et à mesure de nos passages.

L'automne est là avec ses soirées fraîches qui reviennent.

Hier il faisait si beau que j'ai commencé le nettoyage de mes parterres de fleurs régulièrement accompagnée de papillons toujours aussi magnifiques.

Le week end s'est envolé comme notre escapade.

J'espère qu'il va faire beau cette semaine, j'ai comme qui dirait pas mal de travail au jardin.

Posté par Gaëlle pour Au jardin - Laisser votre commentaire [1]
Tags :


© Au gré de mon temps | 2006-2018 | Tous droits réservés