9 octobre 2017 : Tous les messages - Au gre de mon temps, ...

Au gre de mon temps, ...

Un peu de ma vie bretonne, mes passions, mes envies en broderies, cartonnage, patch, mon jardin...

09 octobre 2017

début du mois d'octobre

chantier3

Nous avons eu quelques journées de notre été indien en octobre. Bien sur maintenant les températures chutent le matin et le soir et les week-end, surtout, sont pluvieux mais cela nous a permis de monter un bout de mur avec des palissades.

Je suis donc, accompagnée régulièrement de Dh, partie dans le béton, le ciment pour faire le soubassement, puis monter les briques de ce mur.

Vous avez sans doute repéré ces poteaux anthracites le long des briques en hauteur. Il a fallu les noyer dans deux hauteurs de briques, les vents côté mer sont rudes à cet endroit.

Le tout monté et séchant, il était temps de se tourner vers les arbres les plus vieux du jardin:

Nous avions décider de retirer l'un d'entre eux( celui de gauche sur la photo), il n'a jamais vraiment grossi, trop serré pensait-on entre ces voisins.

Si lui était mièvre, sa souche, elle, était de bonne taille:

1

De plus, on s'est rendu compte qu'il se décomposait à grande vitesse de l'intérieur.

Du coup, on s'est tourné vers le second (en premier plan sur la photo du haut).

Nous savions qu'il était creux, des oiseaux nichant au fil des ans à l'intérieur, peut être est-il temps pour lui aussi de l'abattre. Quelques grandes branches secondaires coupées, rien n'empéchait de le faire tomber de toute sa hauteur en une seule fois.

La tronçonneuse rentre comme dans du beurre, il est complètement spongieux ou presque:

Mais là la souche est bien plus forte, un cratère de deux mètres autour sur un de hauteur, tronçonneuse et mini pelle à l'appui, seront nécessaire pour en venir à bout. Ouf, reste quelques énormes racines secondaires qui courent sous la pelouse, on verra par la suite. Ceux sont des arbres qui drageonnent facilement donc je pense qu'il faudra les retirer aussi.

Du coup on se pose des questions sur le dernier, le plus gros, est-il dans le même état que les deux autres car aussi vieux. Lui par contre ferait des dégâts sur la rue ou sur les murs de clotûre s'il tombait un jour et quitte à refaire cette portion de jardin,...

 mais bon revenons à notre palissade avec quelques finitions plus tard montées provisoirement:

  

Restent le mur à sécher suivront les joints de silicone et on attendra les premières tempêtes pour voir comment le tout se comporte.

Posté par Gaëlle pour Au jardin - Laisser votre commentaire [2]
Tags :


© Au gré de mon temps | 2006-2018 | Tous droits réservés