Au gre de mon temps, ...

Un peu de ma vie bretonne, mes passions, mes envies en broderies, cartonnage, patch, mon jardin...

25 janvier 2010

Le jardin de corail de Tahaa

Après ce grand tour de lagon pour admirer Tahaa par le nord et vers la côte ouest, nous atteignons les derniers motu où se trouvent d'une part le seul 5 étoiles du coin classé Relais et Châteaux et d'autre part, ce qui nous a intéressé au plus haut point, le jardin de corail.

Avec en plus en fond l'île de Bora à une quarantaine de kilomètres de là, ce qui ne gâche rien.

Place à ce que l'on voit dans ce jardin sous marin.

En PMT dixit ma fille, traduction : palmes masque tuba, vous vous faufilez en palmant dans ce jardin sous marin entre "patates" (monticules en corail) et bancs de poissons.

Toute cette vie qui grouille sans vraiment s'occuper de vous, des centaines de poissons de petites tailles à minuscules, aux couleurs qui laissent rêveuses, se déplace dans ce monde silencieux baigné par la lumière extérieure.

Mis à part quelques curieux qui n'hésitent pas à venir vous voir, vous toucher et même quelques fois, quelques grincheux à vous charger histoire de vous rappeler à qui est le territoire que vous osez traverser, c'est un spectacle permanent hors du commun que l'on resterait des heures à découvrir.

Bien sur, faire du PMT fatigue et ma fille après une journée sur et dans le lagon de Tahaa était comment dire...

Vous l'avez vu évoluer sur les photos précédentes très en forme, nous la retrouvons au grand air, très fiu sur celle-ci.

Pauvre enfant! Quelle vie nous lui faisons mener.

PS: Merci à Bruno, le prestataire de notre journée pour les photos sous-marines.

Posté par Gaëlle pour Ile de Tahaa - Laisser votre commentaire [0]

18 janvier 2010

l'île de Taha'a d'est en ouest

112Cela fait bien longtemps que je ne vous avais pas parlé de l'île de Taha'a.

Souvenez-vous, nous nous étions arrêtés à un déjeuner très instructif sur un motu dans l'est du lagon.

Nous allons poursuivre notre tour de l'île sur l'eau vers le nord. 

Une barre de motu protège la côte nord de Taha'a et son village Patio en face duquel

le Paul Gauguin, que l'on a l'habitude de voir à quai à Papeete, fait escale. Il est très imposant et fait paraître minuscules les motu autour.

Que rajouter sur cette côte si ce n'est que j'ai beaucoup aimé regarder tous ces fare (maisons) au fur à mesure de notre traversée, témoins de vies très calmes.

Animation1

 0000

Posté par Gaëlle pour Ile de Tahaa - Laisser votre commentaire [0]

17 août 2009

motu et lagonarium

Même si les vacances à Tahaa ne sont déjà plus qu'un souvenir, je vous amène aujourd'hui sur le motu où nous sommes arrêtés l'espace de quelques heures pour déjeuner.

Mais avant, direction les bassins pour approcher quelques spécimens aquatiques.

Certains que l'on connait déjà. D'autres dont on entend beaucoup parler ici, même si nous les voyons peu dans la vie courante.

Après cette approche du monde sous-marin, direction le fare pour un repas en terrasse des plus agréable.

Posté par Gaëlle pour Ile de Tahaa - Laisser votre commentaire [2]

18 mai 2009

C'est lundi

Et le lundi est réservé aux îles.

Nous repartons donc vers l'île de Tahaa pour la suite de sa découverte avec

Bien sur pour nous la culture de la vanille n'est pas une découverte. Après avoir vécu sur l'île de la Réunion qui produit la Vanille Bourbon et avoir aussi visité sur l'île de Mayotte, la coopérative de la vanille, nous n'avions plus grand chose à apprendre bien qu'il fût intéressant pour nous de faire un certain comparatif entre l'océan Pacifique et l'océan Indien.

Après la visite, si le coeur vous en dit ainsi que le porte monnaie, il reste un petit passage sous le fare( celui de la photo au-dessus) pour la vente des produits dérivés.

Un gel douche à la vanille ou une de ces huiles pour le corps parfumées, un café vanillé ou comme nous, juste une pincée dans le café Moka du fenua (pays) qui lui donne ce petit goût que nous aimons particulièrement, sans oublier le thé pour les amateurs que j'aime aussi à l'occasion.

Bon, ils ne font pas ces objets que l'on avait ramené de Mayotte. Une fleur et un petit panier en vanille tressée qui douze ans plus tard ne sont même pas encore desséchés et sentent toujours aussi bon.

Voilà, il est temps pour nous de quitter l'île pour ces motu avec la rencontre de drôle de bêtes.

Posté par Gaëlle pour Ile de Tahaa - Laisser votre commentaire [0]

27 avril 2009

Tahaa

Nous continuons notre tour de l'île en longeant la côte est.

Du sommet des montagnes aux fare (maisons) les pieds dans l'eau, par bien des côtés Tahaa ressemble à toutes ses soeurs de l'archipel des Iles de la Société.

Cela dit, c'est toujours avec ravissement que l'on part pour ce genre de sortie sur le lagon.

Il y a trois baies étroites sur l'île. En Bretagne, on les appellerait plutôt des abers. Nous arrivons devant l'entrée de la première qui n'est pas notre destination, mais la vue est belle.

Nous continuons vers le nord:

Posté par Gaëlle pour Ile de Tahaa - Laisser votre commentaire [2]

30 mars 2009

Et encore

En vacances scolaires pour deux semaines. C'est un bon moment pour vous amener sur une nouvelle île, la dernière des Iles de la Société visitée.

Une île qui partage son lagon avec Raiatea dont on dit qu'elles sont soeurs, l'île de Tahaa.

C'est une île haute avec ses villages au bord du lagon, ses baies, ses motu, réputée aussi pour sa vanille.

Nous l'aborderons par le lagon avec pour commencer la visite d'une ferme perlière.

Beaucoup savent que la Polynésie Française produit des perles noires. Noire est un peu léger pour qualifier la couleur des perles locales.

Il est fréquent dans certaines îles de voir ces cases de bois plus ou moins grandes sur pilotis, sur ou au bord du lagon.

C'est là que tout se passe. On y ramène les supports d'huîtres prélevés plus loin dans des parcs.

La première fois pour y greffer le nucléon, le noyau de la perle. Pour faire simple, c'est la pièce maitresse greffée dans une partie bien précise de l'huître suivant un protocole. Elle le considère comme un corps étranger et va produire de la nacre autour pour se défendre. Remises à l'eau, elles reviendront régulièrement pour un nettoyage jusqu'à la phase finale, le prélèvement de la perle.

Pour nos beaux yeux mesdames, en oubliant le côté porte-monnaie (lol)

Nous repartons vers la côte est et notre prochaine destination.

 

Posté par Gaëlle pour Ile de Tahaa - Laisser votre commentaire [6]