Au gre de mon temps, ...

Un peu de ma vie bretonne, mes passions, mes envies en broderies, cartonnage, patch, mon jardin...

28 juillet 2006

Pour clôturer cette semaine

Une petite photo de ma Japanese Maiden:

J'ai craqué, il y en a marre des oiseaux, je suis donc passé sur les scènes des cotés. Elles doivent être réalisées en demi-points. Je n'aime pas faire du demi-points en masse, et à quatre fils en plus. J'ai donc repris les points entiers à deux fils.

Ce sera ma personnalisation.


27 juillet 2006

L'encadrement de Titania

Voilà, j'ai fini. Je me suis orientée vers la couleur violine-rosé pour les passe-partout.

Je ne vais pas encore fermer l'encadrement. Je trouve qu'il manque quelque chose. Un petit quelque chose à l'autre bout de son regard.

Je vais certainement me laisser tenter par l'achat d'un charm que je ne trouve pas ici bien sur.

J'hésite encore entre une petite fairy et un papillon. Je pense le fixer au niveau du ruban rose.

 

25 juillet 2006

l' intérieur de l'île

Aujourd'hui, une petite ballade pour visiter une vallée renfermant une part d'histoire avec plusieurs Marae restaurés qui se trouvent au coeur de l'île de Moorea. Je ne vous montrerai pas de photos des Marae proprement dit, si vous voulez revoir ce que c'est, je vous laisse le redécouvrir ici.

Ce qui nous a attiré sur ce site est une promenade sur un sentier: Le chemin des anciens.

Un petit sentier bordé de petits cailloux qui s'enfonce dans une forêt profonde. Nous sommes dans une forêt de Mape, le châtaignier tahitien. Nous n'avons jamais vu d'arbres avec des troncs au profil si compliqué.

Je vous laisse regarder.

Nous suivons donc notre chemin en cherchant comme le Petit Poucet, les petits cailloux, traversons la rivière plusieurs fois à la recherche de statues.

Même si, nous nous enfonçons dans la forêt profonde, nous nous rendons compte que nous contournons de loin le Marae du départ.

Et c'est ma fille qui a trouvé en premier, pas de statues mais des rochers sculptés, de trois têtes chacun.

6

Nous débouchons sur un chemin plus large qui descend à un autre marae. Il est temps de remonter à la voiture. La lumière baisse vite en montagne.

Une belle ballade sur ce site archéologique.

24 juillet 2006

Une autre île du Pacifique.

Je vais vous parler de l'île de Moorea cette semaine.

Du ferry, nous voyons l'île de Tahiti rétrécir derrière nous. Au bout d'une cinquante de minutes, nous arrivons devant l'entrée de la passe face à la baie où se trouve la gare maritime de Mooréa.

C'est fou pour une si petite gare maritime, le nombre de ferries qui se succèdent pour déverser passagers, voitures et camions.

Le dépaysement est de taille.

Les maisons ne sont pas construisent en masse sur tous les flancs de collines et de montagnes ici. L'impression d'une île sauvage est encore bien présente et en fait son charme.

Au détour d'un virage, en haut d'une côte, point de vue avec une belle vue sur la côte est. Le tourisme y est présent avec hôtel sur pilotis.

Bungalows sur pilotis pour les plus aisés. Pour nous, on change de côté de l'île pour seulement celui-là, pas mal aussi.

A demain pour la suite.

21 juillet 2006

Ma Japanese

Petite avancée de ma Japanese.

Voilà pour aujourd'hui.


20 juillet 2006

Je m'y mets

J'ai commencé l'encadrement de ma Titania.

Je me suis arrêtée aux tons de violet. Le plus dur a été de déterminer une forme de passe- partout.

Voilà le résultat quelques découpes et collage plus tard.

Il me reste le passe-partout en blanc sur la photo a habiller, le violet est un peu trop foncé à mon goût, je vais voir si je ne trouve pas un violine plutôt, bien que j'avais repéré une baguette très bien assortie à ce violet . Mon DH  me dit qu'un vert serait bien aussi.

Petite précision pour celles qui ont le coup d'oeil, la broderie n'est pas centrée juste posée entre les passe-partout.

18 juillet 2006

c'est la dernière

Ca y est. C'est la dernière fois pour cette année que nous nous levons aux aurores pour aller accueillir une nouvelle famille à leur descente de l'avion.

Après que DH nous ai ramené des colliers de fleurs,

nous faisons " le poireau " dans le hall de l'aéroport avec, il faut le souligner un beau lever de soleil en toile de fond. Les passagers mettent du temps a récupérer leurs bagages.

Ma fille tient à venir aussi malgré l'heure. Elle sait que l'on s'arrêtera prendre des petits pains au chocolat pour le p'tit déj sur le chemin du retour.

On sait jamais pour peu qu'on les mange en chemin sans elle. Vous savez en cachette....

17 juillet 2006

 

 

Non, vous ne vous êtes pas trompés d'adresse. C'est juste que j'arrive à mon centième article et j'ai décidé d'améliorer la présentation. Enfin, si j'en arrive au bout, un jour...

Si vous trouvez que quelque chose ne va pas,  n'hésitez pas à me l'écrire.

J'ai beaucoup sué (au sens figuré, ici, nous sommes en hiver), râler ( quoi, vous ne m'avez pas entendu!).

J'ai failli abandonner plusieurs fois, heureusement DH prend le relais à ce moment là et à deux, on finit presque toujours par trouver une solution.

Enfin, l'ensemble me satisfait pour un début, j'espère que vous aussi, vous prendrez plaisir à  lire ou relire ce blog.

Quand à moi, je retourne enfin à mes p'tites croix.

 

Posté par Gaëlle - Laisser votre commentaire [4]

07 juillet 2006

Les vacances

Semaine chargée avant les vacances.

Après une semaine d'initiation au cirque, nous étions invités au spectacle de ma fille.

Ils se débrouillent bien, après une aussi brève initiation.

 

Bravo les enfants! c'était super!

Voilà, Dh est en vacances et je vais vous abandonner pour un moment.

A nous les baignades, randonnée et aussi le farniente.

 

Sans oublier, la découverte de l'île de Mooréa.

En route pour cette belle  île haute tellement proche de la nôtre.               

A bientôt et

04 juillet 2006

Un défilé sur le front de mer

Samedi, nous avions un défilé sur le boulevard Pomaré dans l'après-midi. Un défilé haut en couleurs et en diversité.

Je vous dispense des nombreux embouteillages  provoqué en ville depuis le matin et je vous montre tout de suite les photos.

Après les hymnes nationaux( français et tahitien) et le moment solennel (la prière), les communautés ici restent très pratiquantes, le défilé a commencé.

Suivaient les Miss, certaines fraîchement élues, et leurs dauphines, des misters aussi.

 

Ici, à partir de mai, il y a un défilement d'élections de Miss: Tahiti (représentante pour l'élection de Miss france), Miss Popa'a( la métropolitaine), Miss Dragon( la chinoise), Miss Black pearl( ambassadrice de la perle noire). l'élection de Miss des différents Heiva: Bora, Tahiti, Moréa souvent doublée de l'élection de leur Tane (homme).

Venaient ensuite, les médaillés des sports traditionnels du moment suivis d'un grand nombre d'associations qui défilaient en costume de couleurs toujours aussi chatoyantes.

   

Et enfin, les écoles de danses très costumées précédées pour la plupart ,de leurs musiciens assis à l'arrière de Pick-up, et en rythme, je vous prie.

Et puisque nos maris ne me lisent pas, mesdames, quelques spécimens(lol) de la gente masculine du pays.

Un peu de tenue, ne bavez pas trop!

Voilà pour cette fin d'après-midi quelque part dans le Pacifique sud.