Au gre de mon temps, ... - Page 118 - Au gre de mon temps, ...

Au gre de mon temps, ...

Un peu de ma vie bretonne, mes passions, mes envies en broderies, cartonnage, patch, mon jardin...

18 juin 2006

bonne fête mon Papa Chéri

En ouvrant un oeil ce matin, ma fille était là aux pieds du lit me demandant quand elle offrait ses cadeaux.

Les cadeaux? .... Ah oui, laisses moi deux minutes, j'arrive.

En pyjama, elle déboule dans le salon et moi plus ou moins réveillée à sa suite. Il faut dire qu'ici, c'est dimanche matin et que son papa est dans sa méridienne, collé au poste TV devant le France- Corée diffusé en direct. Ouf, c'est la mi-temps.

Elle donne ses cadeaux, récite fièrement sa poésie et prend quelques photos toute seule. Voilà, elle vient me demander avec le sourire de sortir ses photos sur son ordi et son père repart vers son match de foot. On a évité l'incident diplomatique!!!

0

Je souhaite aussi une bonne fête à mon papa chéri. Il n'y a pas d'âge pour cela. Comme il aime bien les cartes postales avec de beaux timbres et des jolis cachets dessus les enveloppes. Surveilles ta BAL (boite aux lettres) papa.


Posté par Gaëlle - Laisser votre commentaire [2]

17 juin 2006

Une journée bien remplie

Notre journée a commencé ce matin de bonne heure avec la récupération, au marché de Papeete, de la couronne pour le spectacle de l'après midi.

Début d'après midi, la nervosité monte d'un cran; la jupe, le haut, le maquillage, la couronne, un petit bijou. Elle est toute belle ma Miss!

Bon, quelle l'heure est-il? On a le camescope, l'appareil photos... On va être en retard ...Mais non, c'est bon. On a le temps.

Nous y voilà. Direction l'arrière scène pour mettre la couronne de taille en feuilles tressées. Nous, nous asseyons, et Fifille va rejoindre ses copines.

Le spectacle commence avec les petites qui font leur entrée et dansent toutes seules comme des grandes. Des petits bouts de 5 à 8 ans.

Viennent les grandes (8 - 11 ans) dont ma fille et leur "tutuki" (toutouki). C'est ma préféré, autant pour la chanson que pour la Chorégraphie.

Dès que les grandes sont sorties, les ados prennent la relève suivies des mères.

Le final  regroupe tout le monde.

Une demi-heure de spectacle non-stop. Elle est passée si vite.

Encore, nous en voulions encore. C'était tellement beau, si bien pensé, si bien dansé. Les sourires sur les visages des danseuses en disaient longs et sur ceux des spectateurs aussi.

Bravo à toutes!

Il ne restait plus qu'à rentrer finir de préparer les petits fours, regarder le film du camescope et les photos (vive la technologie),

En attendant nos invités pour souffler les bougies de mon gâteau d'anniversaire.

 Même p'tit minou ronronnait de tout son coeur quand ma fille n'a pas trouvé mieux que de lui faire essayer sa couronne.

 

16 juin 2006

Et ma serviette

J'ai bien avancé mes petits bonhommes. Deux sont finis. Le dernier est en bonne voie:

 

Ils sont vraiment très colorés.

Il ne me restera plus que la bande étroite de la serviette à faire.

Je vais fouiller dans mes magazines. A bientôt pour la suite.

15 juin 2006

une belle surprise

Une belle enveloppe de Bretagne m'attendait dans le courrier ce soir: une lettre de Coco ,avec une surprise!

Je vous laisse la découvrir,

Il est superbe. J'adore le bleu et le thème de la mer est l'un de mes préférés. Je l'ai installé sur le coté de mon écran.

Je suis touchée. Encore

La dernière ligne droite.

Aujourd'hui, c'est la répétition générale . Le spectacle de fin d'année du cours de danse de ma fille a lieu samedi après-midi.

 Miss est impatiente. Elle ne sait plus marcher mais danse presqu'à chaque pas dans la maison. J'espère qu'elle va se calmer après le spectale. Elle m'a déjà annoncé qu'elle reprenait la danse, à la rentrée.

Je l'accompagne presque à chaque fois. Nous sommes quelques mères comme cela. Je m'installe dans un coin avec ma broderie. Certain jour, je les regarde pendant toute la séance. D'autres fois, je brode.

Cela me rappelle mon enfance et mes cours de danse classique, quelques bonnes dizaines d'années en arrière. La grande glace où l'on se regardait évoluer existe aussi ici même s'il manque la barre fixe. Mais, je retrouve les mêmes réactions, la fatigue, l'euphorie, la lassitude... J'aimais, j'aime cette atmosphère.

Aujourd'hui, tous les niveaux d'âge étaient présents, de six à plus de cinquante ans.

Pas simple, quand on a répété pendant des heures avec son groupe, de devoir composer avec d'autres groupes qui n'ont pas la même chorégraphie mais qui évolue sur la même musique, tout cela en gardant le rythme et ses repères.

J'ai hâte de voir tout ce petit monde évoluer en costume.

Vivement samedi après midi.


14 juin 2006

J'ai été très gâtée. J'aimerai bien que mon anniversaire soit tous les jours. Mais bon, une fois par an, c'est pas mal aussi.

J'ai, jusqu'à samedi pour m'entraîner à souffler mes bougies. Je te rassure Sara, j'ai encore assez de souffle pour les éteindre toutes.

L'amour de ma vie est rentré du boulot ce soir avec ça:

Une composition magnifique. J'aime les roses et leur odeur.

A vous tous, je vous envoie

Posté par Gaëlle pour A la maison - Laisser votre commentaire [3]

13 juin 2006

Bon anniversaire

Et oui, encore un, et pas le moindre, le mien.

Aujourd'hui, j'atteins l'âge (je ne sais pas, si je dois ajouter raisonnable) de

 ans

J'entends déjà les copines:"il faut bien que ça t'arrive aussi".

Ben, oui, les filles, et que je veux, que ça m'arrive! J'ai encore plein de choses à faire de ma petite vie.

Entre autres, le siècle de p'tites croix qui m'attend dans mon coffre, sans compter les merveilles que je vois régulièrement un peu partout.

D'ailleurs, je m'en vais passer une petite commande, quelques douceurs que je ziotte depuis un moment. J'en ai bien le droit, aujourd'hui!

 

Posté par Gaëlle - Laisser votre commentaire [5]

12 juin 2006

Voilà le coup d'envoi est donné

Je ne vous parle pas foot, ce n'est pas ma tasse de thé. Je regarderai à la limite les buts de la France après coup et encore si elle a gagné.

Le coup d'envoi dont je vais vous parler est celui du Heiva.

Le Heiva à Tahiti: c'est un mois et demi de concours des écoles de danses de tous les archipels de Polynésie Française, de chants, de jeux polynésiens, de compétitions de va'a (courses de pirogues, sport très prisé dans l'océan Pacifique), l'élection de la Vahiné et Tané du Heiva ( traduction pour les néophytes: élection de la Miss Heiva et son homme).

C'est aussi une grande fête foraine et d'expositions dans un village créé pour l'occasion des artisans et créateurs du pays.

Comme vous voyez, de grands moments pour amener sur les devants de la scène, tout ce que la Polynésie peut nous montrer, fêter de traditionnel.

Vendredi soir, soirée de gala.

De l'âge de cinq ans jusqu'aux alentours de cinquante ans et peut-être plus qui sait!

Nous avons vu défiler un certain nombre de danseuses des écoles du pays.

Deux heures de pur bonheur, dans la douce chaleur d'une soirée polynésienne, vivement la suite.

09 juin 2006

J'étais motivée

De temps en temps, j'ai une envie subite de continuer, voir de terminer une broderie qui traîne depuis un certain temps.

Cette fois-ci, j'ai ressorti une serviette avec ses bandes Aïda.

Cette petite série de bonhommes de neige avait attiré mon attention. C'est un modèle tiré du spécial Noêl 2003 des "idées de Marianne" qui m'avait paru parfait pour réaliser une serviette d'invité.

Magazine et serviette achetés, me voilà à débuter cet ouvrage. Je résiste difficilement à ne pas commencer un ouvrage, surtout quand j'ai ce qu'il me faut sous la main.

Je ne suis pas une passionnée de serviettes à broder. Mais, j'en ai fait quelques unes. Offertes la plupart du temps, je n'ai jamais pensé à l'époque à en garder des photos,  dommage.

Pour celle-ci, j'avais donc commencé sur la bande large le modèle sans rien y changer(une fois n'est pas coutume).

 Une serviette que je devais terminer pour les fêtes de Noël en 2003. Je sais, ce n'est pas bien du tout. Mais avec un peu de chance et surtout de la motivation, elle sera finie pour Noël 2006. Cela pourrait être pire.

Voilà encore un petit bonhomme de fini, il ne m'en reste plus que trois:

 

et pour revenir au point de croix...

Une petite avancée de ma Japanese qui progresse lentement:

Désolée, j'ai eu la flemme de brancher le fer à repasser avant de prendre les photos.



© Au gré de mon temps | 2006-2018 | Tous droits réservés