Au gre de mon temps, ... - Page 119 - Au gre de mon temps, ...

Au gre de mon temps, ...

Un peu de ma vie bretonne, mes passions, mes envies en broderies, cartonnage, patch, mon jardin...

08 juin 2006

l'exposition de fin d'année (suite)

Voilà le reste des activités exposées:

la peinture sur tissus et au pochoir, tifaifai: la spécialité "couture" locale (je vous en reparlerai à l'occasion), la pastel, l'encadrement, tableaux de sables naturels, cartonnage...

 

Et pour finir, le meilleur: le point de croix:

 

 

J'ai même pas pensé à photographier tout ce que l'on a suspendu derrière nous(lol). Ce sera pour la prochaine fois. Nous avons passé un agréable moment à parler de notre passion.

C'était une petite expo pour admirer mais aussi découvrir les réalisations de l'année écoulée dans les différentes activités proposées au sein du club.

En fait de découverte, j'ai envie de tout faire l'année prochaine, et vous?


07 juin 2006

l'exposition de fin d'année

Mardi matin, un des club que je fréquente, s'exposait.

 

Haut en couleur et en belles choses, je vous laisse admirer:

La peinture sur porcelaine, aquarelles, pandanus

A demain, pour la suite

06 juin 2006

Et oui, ça existe ici.

Une route posée sur l'eau.

Elle coupe le lagon par deux fois à quelques kilomêtres de différence. Elle donne l'impression d'être posée sur l'eau juste à quelques dizaines de centimêtres au-dessus de son niveau. 

Petite devinette, où pensez vous que l'on trouve de si belles vaches dans de si beaux paturages?

 

Et bien non, pas en Normandie mais à Tahiti .

Et plus insolite encore, il y en a même dans les cocoteraies.

Vous me croyez pas?  et bien, regardez!

Et pour finir, je m'en vais vous faire frissonner.... d'horreur, bien sur.

Je vous présente une bébête croisée au hasard de notre chemin, dans les hauts: 

Sur l'île de la Réunion, on les appelait cent-pieds. Ici, on parle de scolopandres. Dans tous les cas, ils sont très dangereux pour l'homme. Sa piqûre vous donne une accélération cardiaque qui peut être fatale pour un enfant ou une personne agée et mieux vaut les éviter comme la peste.

Je n'en avais jamais vu d'aussi grand pour l'instant: juste des tous petits.

Mais ils en vendaient lors du dernier " Made in fenua" emprisonnés dans de la résine.

Sur cette note pas très gaie, je vous souhaite une

05 juin 2006

Samedi dernier

Nous nous sommes réveillés avec la pluie. Pourtant la semaine fût radieuse. Il faut croire qu'à chaque fois que nous avons un spectacle, la pluie est au rendez-vous.

La future école de ma fille faisait kermesse. La directrice à l'inscription nous avait proposé d'y passer.

Les parents étaient en nombre pour admirer le spectacle proposé par les enfants.

Au programme, concours de chants, avec jury, entrecoupé de danses aussi bien modernes que traditionnelles.

Deux heures de pur délice: je ne m'en lasse pas.

02 juin 2006

Ca y est...

Après quelques jours sans, j'ai repris ma Japanese.

C'est rare que je me croche pas dans mes p'tites croix de la journée. Mais là, pas envie.

Hier, par contre mon désir était très grand. Après être passée sur vos blogs et sur le forum des Féeriques , je me suis remise à ma Japanese.

Comme je vous disais l'autre jour, je me suis attaquée au 3/4 de points pour un fini plus net au niveau des oiseaux du kimono.

Et j'en suis contente, c'est mieux, beaucoup mieux: les oiseaux du bas à droite. Comme quoi, tout peut arriver!


01 juin 2006

Aujourd'hui, nous sommes en Juin

 

 Je sais que pour vous, cette année, il n'y a guère que le calendrier pour s'en souvenir: le soleil n'étant pas vraiment au rendez-vous et la chaleur encore moins.

Ici, le mois de mai, s'est aussi terminé sur une météo très négative pour une période dite sèche.

reste pour moi le plus beau mois de l'année. Les jours y sont longs, le soleil est au rendez-vous (mais si, il arrive, j'ai vu un beau ciel bleu sur certains blogs).

Je me sens toujours très légère, un peu euphorique ce mois là. Peut-être est-ce dû à l'approche de la fin de l'année scolaire, des grandes vacances, à une certaine douceur de vivre.

C'est aussi le moment de récolter les fraises, les framboises dans mon potager. En fait, tout pousse et mon jardin en Bretagne n'est jamais aussi beau.

C'est aussi le mois où, ma maman et moi, sommes nées. Mais je vous en reparlerai le moment venu.

Ce sera le premier mois de Juin que je vis à Tahiti. Le soleil est revenu. Il fait moins chaud. L'air est plus respirable surtout en pleine journée.

Ma garde-robe se modifie. Je porte des vêtements plus enveloppant: drôle de sensation de reporter des manches. Bientôt la couette sur le lit pour dormir, et oui, en ce moment, on trouve des promotions sur les couvertures.

Je vous souhaite un bon mois de Juin.

9

 

Posté par Gaëlle - Laisser votre commentaire [4]

30 mai 2006

Comme quoi

Même ici,  tout peut arriver.

Ma fille est rentrée à midi, en me disant qu'un garçon de sa classe leur avait dit qu'il avait eu de la grêle chez lui dimanche après-midi.

Personne n'a voulu le croire.

De la grêle, ici, ben voyons...

Et ben, demain, ils pourront tous lui faire quelques excuses.

Il y a bien eu des grêlons sur Punaauia, dimanche après midi.

C'est vrai qu'il tonnait dur de ce côté là, des éclairs aussi. Les vitres des portes-fenêtres vibraient par moment.

Je n'avais jamais subi autant de tonnerre et d'éclairs qu'ici. Cet été, on entendait tonner quasiment tout les soirs, au dessus de la mer, de la montagne. Les éclairs déchiraient le ciel en début de nuit. On nous a ramené cela au phénomène El Nino.

D'après le prévisionniste météo du coin, qui était à la télé ce soir, même si la grêle reste exceptionnelle , ce n'est pas impossible sous les tropiques. Il suffit que certaines couches de l'atmosphère deviennent  fraiches.

Record de pluie aussi pour Punaauia mardi dernier: 79 mm d'eau/m² en 1 heure.

Je suis venue en Polynésie pour jouir du soleil, de la chaleur et à l'occasion de quelques gouttes de pluie.

Où faut-il faire des réclamations????

29 mai 2006

Et voilà

Le week-end est terminé. La petite est repartie à l'école ce matin après un WE de 4 jours et mon DH au boulot. Et oui, il avait quelques jours de RTT et le week-end prolongé. Une semaine à la maison à me remplacer, en parfait "fée du logis". Il fait ça très bien quand il faut.

Mais, je vais plutôt vous parler d'un de mes cadeaux de fêtes des mères (je voulais des photos de cette journée, cadeaux compris, alors mon DH en a pris: hi, hi, hi)

x

La télé par satellite. Comment avons nous pu tenir sans jusqu'à aujourd'hui?

Vendredi dernier, je me suis énervée en lisant les programmes télé de cette semaine. Mon courroux : la suppression pure et simple de mon dernier feuilleton préféré: Les Experts. Là, c'en était trop.

Direction l'OPT qui gère la TV par satellite. Enfin, de nouveau TF1, la 6 et une vingtaine d'autres chaînes. Si je ne trouve pas des émissions ou feuilletons un peu plus classe que "chasse et pêche" à toutes les sauces DOM-TOM et des "Chacala" et "les feux de l'amour", c'est que vraiment rien ne pourra me contenter.

A la maison, pas de radio allumée toute la journée. Non, chez nous c'est la télé. Je brode devant. Je bricole, je blogue pas très loin. Elle accompagne nos journées en bruit de fond et la regarder n'a  jamais été une récompense, ni une punition, juste une envie.

Du coup, je n'ai pas beaucoup brodé ce WE et me suis gavée de mes NYPD, entrecoupés de quelques petits dodos (convalescence oblige) sur la méridienne avec la grisaille dehors, voir la pluie par moment. Pour un peu, je me serais cru en Bretagne.

Heureuse quoi!

28 mai 2006

Notre jour

Aujourd'hui, c'est un grand jour pour les mamans.

Et bien que nous soyons mère toute l'année, il y a un jour tout particulièrement où tout le monde s'en souvient. Et c'est aujourd'hui. 

J'adore ce jour surtout quand les enfants sont petits.

Quand il faut que papa (pas nous) aille les chercher à l'école parce qu'ils ramènent leur cadeau confectionné à grand renfort de mystère.

Qu'ils vont le cacher dans leur chambre en passant devant nous, le sourire aux lèvres, avec un : "je passe, t'as pas le droit de regarder".

Le joli poème qu'il déclame ce matin là, aux aurores de préférence, tout fier et qui commence toujours par: Ma maman chéri.

Cette année, j'ai le droit avec ma dernière, à mon poème en langue locale. Autant vous dire que je ne cherche même pas à traduire.

Mais la fierté de l'entendre me dire tout son amour pour moi à travers cette poésie tahitienne n'a besoin d'aucune traduction.

Vient le moment de pure joie pour les enfants, donner son petit cadeau; vous vous souvenez, celui caché à grand renfort de mystère, de beaux dessins avec un "Oro a no te mama" ou en français "bonne fête maman".

Il est si beau, merci mon amour.

Décidement, j'aime cette journée.

Et comme moi aussi, j'ai une maman qui est si loin de moi. Je lui souhaite une

bonne fetes maman

 Pas de poème, avec l'âge on oublie et c'est dommage, mais son cadeau arrive.

 Et pour finir , j'aimerai juste souhaiter

 

 Bonne fête à toutes les mamans, en ce dimanche du joli mois de Mai.

Que cette journée vous soit douce.

 

26 mai 2006

j'ai un peu avancé

Le kimono de ma Japanese s'étend tout doucement.

Il n'est pas simple à broder. Il y a beaucoup de changement de couleurs.

Des points entiers que je n'apprécie pas pour les ailes, en autre, et qui me choque lors de la finition au point arrière.

A revoir, mais plus tard.

Pour l'oiseau suivant, je revois ma grille et je passe aux trois-quart de points pour voir si c'est mieux: mon côté perfectionniste ( un de mes défauts).

A bientôt pour la suite



© Au gré de mon temps | 2006-2018 | Tous droits réservés