Au gre de mon temps, ...

Un peu de ma vie bretonne, mes passions, mes envies en broderies, cartonnage, patch, mon jardin...

15 septembre 2014

Si vous passez par là

On démarre la semaine toujours sous le soleil avec une ballade dans le vieux Landerneau.

Ma mère voulant aller voir une amie la semaine passée, j'en ai profité pour faire quelques boutiques et ma curieuse dans le centre ville. Cela faisait si longtemps.

Bien sûr, j'ai admiré le pont habité:

A une époque lointaine, voir très lointaine, c'était le premier pont pour qui avait besoin de traverser l'Elorn, pour passer du Léon (région nord ouest de Bretagne rive droite, à la Cornouaille (région sud ouest toujours de Bretagne rive gauche).

D'autres ponts existent depuis longtemps pour le traffic routier laissant à celui-ci sa rue piétonne que l'on peut empreinter en flânant.

Côté Cornouaille (lol), dans les rues adjacentes du quai, on croise de très belles maisons:

et sa voisine en face, rien à lui envier avec sa statue de Notre Dame de Rumengol en angle.

4

Retour sur le quai pour repasser côté Léon. Je vous est dit que je suis Léonarde (lol)!

Je remonte à nouveau dans les rues et ruelles et me retrouve bientôt sur une place devant un énorme batisse la Maison de la Duchesse Anne ou pour d'autres l'hôtel de Rohan.

En la contournant vous pouvez admirer son pignon contrastant avec les pierres de taille et tourelle de la façade.

Une ville à découvrir à l'occasion rien que pour ces rues et ses belles maisons du 17è siècle.

Passez une bonne semaine!


11 septembre 2014

Marée

 

Hier, nous étions à un très grand coefficient de marée, celle de l'équinoxe, d'où une montée des eaux extrêmes qui fait toujours la joie de beaucoup.

On laisse les enfants du bourg sauter de la digue qui va jusqu'au rocher du Crapaud, protègeant la plage engloutie à cette heure-là. Digue qui à quelques centimètres disparaîtrait presque sous les eaux.

Le rocher du Crapaud a les pieds pattes dans l'eau!

Pour nous, ce sera une ballade rapide le long de l'Aber avec de petits arrêts dans le bourg:

Le banc en contrebas se retrouve les pieds dans l'eau. Heureusement la digue où passe la route retient l'eau dont le niveau est largement au-dessus du fond de l'anse, une ancienne carrière de granit.

Un peu plus loin, la mer toujours aussi haute vient tout naturellement s'engouffrer entre les maisons dans la rue principale jusqu'au trottoir:

Sur cette même route, passé les maisons, on retrouve l'aber:

De belles couleurs en ce début de soirée, il fait si beau et chaud environ 24°. Espérons que cela dure encore un peu. On ne s'en lasse pas!

Nous voilà face à la pleine mer avec le rocher du chien lui aussi au raz de l'eau ou presque:

Pour comparer les coefficients, ma fille se trouve sur la photo de droite sur le rocher fléché en haut de la photo du-dessus lors d'une autre marée haute, au mois d'août dernier.

Pendant que l'on se ballade, d'autres travaillent. C'est la pleine saison du ramassage du Gouémon en mer.

 

08 septembre 2014

Week end

Samedi fut chargé avec les portes ouvertes des associations un peu partout. DH étant responsable d'une et adhérent dans une autre, il a eu le droit à ces permanences de stand.

Pour ma part, j'ai déjà repris un an à l'Aiguille Créative de Ploudalmézeau, mon club de patch et on n'a pas non plus lourdement insisté pour que je rejoigne la chorale de mon bourg. Je vais donc chanter cette année en groupe ce qui a d'ailleurs beaucoup fait rire une de mes amies qui m'a même dit qu'elle ne manquera pour rien au monde notre représentation annuelle. Je ne sais pas comment je dois le prendre!

Je dois avouer que je me suis laissais emportée par une séance hebdomadaire de peinture sur porcelaine dans un bourg voisin. J'y pensais depuis un certain temps mais ce n'était pas très raisonnable avec le travail que donnait la remise en forme du jardin jusqu'à présent.

Il va se laisser vivre un peu plus maintenant et moi aussi!

Et vous, vous avez eu l'envie, voir le temps, pour une activité créative ou sportive cette année?

Posté par Gaëlle pour A la maison - Laisser votre commentaire [2]

04 septembre 2014

Côté couture (suite)

Certaines ont réclamé la suite de ma couture de l'été pour la terrasse.

Après la confection des coussins, il restait la réalisation de store-bateau pour ces deux fenêtres.

Je les souhaitais doublés de coton léger. Pas d'opacité réelle mais juste assez pour ne pas être génés par trop de luminosité à certaines heures de la journée.

J'ai utilisé trois baguettes de bois très fines pour rigidifier leur conduite de relève.

Il y a dix ans, pour celui du bureau de DH,  j'avais inclus dans la doublure des plis pour les recevoir.

Cette fois-ci, j'ai préféré coudre des enveloppes à l'arrière (photo de droite) qui restent ouvertes à une extrémité pour un retrait rapide et facile des baguettes quand le besoin se fait sentir.

Une fois les anneaux cousus, DH a pris le relais et s'est occupé du montage des pitons sur la base de bois qu'il avait fixé au-dessus des fenêtres pour le passages des petites drisses, du calcul de leur longueur et l'accrochage de l'ensemble.

Il a poussé le bouchon jusqu'à me retrouver dans son garage, un taquet de notre ancien bateau pour amarrer les fils qu'il a partiellement tressé. Comme quoi rien ne se perd!

Voilà, il reste quelques semaines pour en profiter avant de ramasser le tout bien à l'abri jusqu'aux beaux jours de l'année prochaine!

Parce qu'ici avec les tempêtes en Iroise, l'hiver :

Il faut savoir hiverner, vous ne croyez pas?

 

Mes devoirs de vacances sont prêts pour demain.

Le club de patch reprend et pas question de se faire mal voir dès le début de l'année (lol)!

Posté par Gaëlle pour couture - Laisser votre commentaire [6]
Tags :

02 septembre 2014

Jeunes filles

Aujourd'hui, je vous parle de jeunes filles avec tout d'abord ce pastel que j'aime beaucoup et dont je suis assez fière, qui est enfin encadré. Je dis enfin, parce qu'il m'a fallu plusieurs années pour le voir accroché au mur.

Cette jeune fille qui avait dansé avec son groupe de danse sur la place Vaïte pour mon premier Heiva à Tahiti.

Des souvenirs merveilleux qui remontent maintenant à bien loin, si loin, en juin 2006: clic.

Un cadre très simple juste pour la mettre en valeur dans la descente de notre escalier avec d'autres souvenirs de notre ancienne vie.

Et une pensée pour une autre jeune fille, la mienne qui commence ce matin ses études supérieures.

Bonne rentrée!


29 août 2014

Côté couture

Après avoir mis un point final aux travaux de la terrasse, j'ai eu l'envie de parer les deux fenêtres de stores-bateau, et d'assortir six coussins faits maison pour les chaises du salon de jardin.

Nos choix de tissus étaient très différents mais nous nous sommes arrêtés à cette toile de Jouy et ses scènes de pêche.

J'ai séparé le Kapok en six tas. Ils serviront à former la base des coussins.

On dirait presque que l'on a tondu des moutons!

Un long tête à tête avec ma Mac pour coudre sur mesure les six enveloppes de base et voilà enfin les coussins finis:

sous l'oeil intrigué de beau toutou qui ne bouge pas de son mirador dans le salon.

Il pleuvait ce jour-là donc il faisait plus chaud de son côté et puis la vue est plus globale de là où il était pour observer la maîtresse dans ses délires!

Quelques heures de couture encore et nous voilà avec les six enveloppes déhoussables enfilées sur les coussins.

Très agréable et confortable à l'assise, ça manquait!

Dans le fond, je n'ai même pas eu à défaire quoique ce soit. Je m'étonne de plus en plus, il faut dire que depuis que j'ai ma belle MAC, c'est un rêve de coudre avec.

Mais je n'ai pas crié victoire trop tôt, le plus long à cogiter et à réaliser restait à venir: les stores-bateau pour les fenêtres.

Posté par Gaëlle pour couture - Laisser votre commentaire [4]
Tags :

27 août 2014

Un peu d'exotisme

Pendant les vacances, l'envie m'a prise de mettre enfin au mur deux de mes tahitiennes réalisées, il y a quelques années, en tableau de sable.

En les recherchant sur mon blog, je me suis rendue compte que je ne les avais pas montrées à l'époque:

la première est ma version d'une belle huile sur toile d'un peintre du Fenua (Tahiti).

Je ne manquais jamais, d'aller admirer ses toiles quand il exposait dans une galerie à deux pas de chez nous à Papeete.

J'ai trouvé dans mes placards un cadre noir auquel j'ai rajouté un passe-partout gris à biseau droit:

Pour la deuxième toujours en tableau de sable, j'avais poussé jusqu'à mettre des coquillages miniatures collés parmi le sable à gros grains bien marron.

Pas de passe-partout pour elle, juste un simple cadre de couleur presque noir.

Les voilà accrochées dans la cage d'escalier sur un filet de pêche entourées de colliers de coquillages.

25 août 2014

Me revoilà

Quelques fleurs de mon jardin pour vous souhaiter un bon retour sur ce blog. Les vacances se terminent et la chaleur s'en est allée.

Malgré cela nous avons encore de belles journées sauf aujourd'hui où il pleut.

Bien sûr cette pause estivale nous a permis de vivre de très bons moments avec entre autre deux grandes fêtes dans le jardin. La première avec le groupe de DH et de la musique irlandaise pour commencer cette belle soirée d'été. 

la deuxième pour fêter dignement nos anniversaires respectifs.

En dehors de cela, notre petit monde s'est reposé. DH a ressorti son hamac pour ses siestes. En fait toute la maison le squatte régulièrement.

Nos compagnons à quatre pattes sont les champions du farniete et ont passé beaucoup de temps à se vautrer au gré des heures dans les coins frais ou chauds du jardin, de la terrasse.

Quant à moi, le jardin se laissant vivre, je me suis remise à mes petites activités de couture et bricolage en tout genre, histoire de parfaire la déco de la maison, de la terrasse.

Le temps de faire quelques posts et je vous montre tout cela bientôt.

Des vacances trop vite passées qui nous amènent doucement mais sûrement vers la rentrée dont personne n'a envie.

Passez une bonne fin de vacances pour ceux qui ont encore cette chance,

pour les autres bonne reprise.

Posté par Gaëlle pour A la maison - Laisser votre commentaire [2]
Tags : ,

22 juillet 2014

Et oui!

Nous savourons la période tout autant que le minou de la famille.

Plaisir de vivre dehors, de barbecue, de plage sans oublier pour moi le jardinage.

DH bricole et la miss étonnamment ne fait..rien pas grand chose!

Il fait très beau cet été.

Il pleut aussi parfois mais les températures sont des plus agréables.

Ce matin, le soleil a eu un peu de mal à s'échapper du brouillard côtier mais au fur et à mesure que j'écris ce post, il est de plus en plus présent.

J'adore ces roses que je vois de ma table de travail dans mon bureau.

Sa jardinière géante a été construite pour que je puisse en jouir tout l'été.

Un jasmin grandit en arrière plan.

Il me rappelle par son parfum le Tiare de Moorea que nous avions dans le jardin à Papeete sur l'île de Tahiti en Polynésie Française.

C'est la deuxième année qu'il est là, il a été très florilège, ça promet pour l'année prochaine. J'adore. Peut-être fleurira-t'il une bonne partie de l'été.

Voilà il est temps de faire une pause, ce blog se met en mode estival,

Profitez de votre été, amusez vous bien!

Posté par Gaëlle pour Au jardin - Laisser votre commentaire [3]
Tags :

14 juillet 2014

Nous, Français

Sous une pleine lune, il a fallu attendre la fin de la finale de la coupe du monde,

histoire de fêter notre fête nationale: