Au gre de mon temps, ...

Un peu de ma vie bretonne, mes passions, mes envies en broderies, cartonnage, patch, mon jardin...

04 octobre 2007

Mirabilia et compagnie

Reçue à ce jour, la rotation suivante de mon RR. Une petite photo, une fois n'est pas coutume mais pas de la toile magnifique brodée à ce jour.

Juste la même toile mais à ces débuts lorsque Phanie finissait sa touche perso avant le début de la rotation:

Il me reste trois cases de vide. Thème les visages, de beaux visages.

Je vais bien m'amuser!

Et merci à Cléopatre pour son petit mot et ses petits cadeaux. C'est elle en effet à qui revenait la lourde tâche de poster mes paquets tous les deux mois jusqu' ici.

Un gros bisous et à bientôt pour le dernier envoi.

 


02 octobre 2007

Au revoir

Tout séjour sur les îles ont une fin. Dur, dur, le moment où il faut se résigner à monter dans l'avion.

Cela dit vu d'en haut, c'est aussi très.....

Que dire de cette île. Séjour de rêve (Dans un hôtel très classe sur un motu) c'est le top.

Quelques bémols néanmoins.

Des accès introuvables ou inaccessibles de point de vue  sauf bien sûr si vous vous faites accompagnés d'un professionnel. Nous sommes encore loin de la mise en valeur de ce genre de sites pour le plaisir simple et gratuit du touriste.

La route de ceinture, la seule d'ailleurs, bourrée de trous, qui tarde à être refaite. Je vous passe la vieille dame qui se met à klaxonner et à pestiférer au volant de son 4x4 derrière nous parce que l'on ne roule pas assez vite.

La logique implacable d'une îlienne, logique que l'on retrouve d'ailleurs à Tahiti: " mais si tu continues, tu verras un magasin sur ta droite, c'est juste après un virage....C'est pas loin". Ben oui, sauf que nous, on ne connaît pas l'île par coeur et, mine de rien, il en a plus d'un, des magasins sur la droite.

Découvrir les îles de Polynésie par Bora, c'est sûrement le top. Sauf que nous, on en a déjà vu d'autres et l'île principale me laisse sur ma faim. Elle est belle certes mais pas vraiment exceptionnelle. Certains l'on trouvé sale, moi, je n'ai pas vu ou voulu voir ce genre de détail.

Par contre, côté lagon, c'est autre chose, il est magnifique, des couleurs sublimes à toute heure du jour. Quand aux pilotis des hôtels qui défigurent le lagon, il est vrai que comme souvent, les abus sont de rigueur. C'est franchement vilain mais cela fait parti du côté carte-postale.

Mais il reste de magnifiques motu que l'on ne se lasse pas d'admirer.

Voilà, au revoir Bora ou plutôt adieu. Car à moins de gagner au loto, je ne reverrais jamais Bora d'aussi près.

 

01 octobre 2007

coffre aux trésors (suite)

Voilà après un week-end de dur labeur, mon coffre est fini.

La partie basse:

Le battant:

liseret de finition

Le plus dur a été de garder la continuité du motif entre la partie basse et le couvercle tout au tour lorsqu'il est fermé.

L'interieur du battant est assorti au fond intérieur.

Il est tout beau, sent neuf et va pouvoir abriter pendant de longues année encore mes trésors de broderies.

fini interieur

28 septembre 2007

Alors mesdames, je ne vous fait pas languir plus longtemps, je reprends un autre en-cours.

Playfull kittens.

Il est très beau mais bourré de trois-quart et quart de points. Remarquez, c'est une contrainte que je me crée mais le fini est beaucoup plus joli qu'avec des demi-points.

Celui-là, je ne le broderai que le lundi pendant le club.  Inutile de voir dire qu'il n'avancera pas beaucoup.

27 septembre 2007

Coffre aux trésors

Et un peu de bricolage-cartonnage pour ré-habiller mon coffre dont DH m'avait monté la caisse en bois et tourné les pieds, il y a un peu plus de cinq années.

Le tissu extérieur vieillit mal depuis six mois, jaunissement, auréoles. Il est temps de le changer. Dommage, l'intérieur est resté très propre.

J'avais même oublié que j'avais recouvert la mousse d'un coton épais avant de le tapisser. Cartonnage pour les finitions intérieures dans le même tissu. Il était beau mon coffre pour une première.

Aujourd'hui, c'est décollage, grattage, ponçage, une remise à nu ou presque.

Prêt pour son nouveau tissu.

Je vous montre tout cela une prochaine fois!


25 septembre 2007

Encore un de fini.

Voilà "Under the Arbour of love" est fini.

Mais que vais-je faire maintenant? (lol)

24 septembre 2007

Un samedi à la Fautaua

Reprise des activités à la section rando de DH.

Et pour la première, par une matinée magnifique, nous repartons pour la vallée de la Fautaua.

Programme de la journée, montée au point de vue admirer la cascade à une centaine de mêtres d'altitude, rejoindre les vestiges du Ford Fachoda 300 m plus haut  et redescendre dans les vasques qui surplombent la cascade, pour déjeuner-bain.

Tout se mérite!

 

En fin de compte, nous étions tout près.

Enfin, le bain dans de l'eau bien froide fraîche suivi de notre déjeuner au soleil.


1a 

2a

6a

Superbe journée, superbe vue, superbe fatigue!

Posté par Gaëlle pour Ile de Tahiti - Laisser votre commentaire [2]

21 septembre 2007

Under the Arbour of Love

Encore un vieil encours.

Un Passione Ricamo, une maman et son baby.

Commencé en 2004, sur une de mes premières Silkweaver, une lugana, j'en étais arrivée là quand je l'ai abandonnée:

Il me reste la tête du  bébé, la chevelure de la maman et des petits morceaux un peu partout sans oublier les fleurs. Peu de points par apport à ce qui a été fait jusqu'alors.

20 septembre 2007

SAL Cinderella

Voilà, je peux enfin continuer Cinderella mais en SAL sur le forum des Féeriques

L'objectif est de broder 180 points en un mois, une bagatelle(lol). J'ai même un peu débordé. Je suis sûrement une élève appliquée.

Pour celles qui connaissent le modèle, il manque les fleurs sur la robe.

Je ne les broderai pas. Pour l'instant c'est un peu trop uni, mais je rajouterai des séries de boutons de roses aux rubans ou en perles. Je verrai quand elle sera finie et comme ce n'est pas pour demain.

Posté par Gaëlle pour Mirabilia - Laisser votre commentaire [1]
Tags : ,

18 septembre 2007

Un autre encours

Celui-là n'est pas en broderie.

Mais quand même en rapport avec puisqu'il s'agit de mon vanity en pandanus qui va recevoir les toiles de mes encours.

Il me restait les coutures tout autour à finir.

Coudre du pandanus n'est pas une mince affaire. J'utilise une grande aiguille pour matelas, un monument qui perfore facilement toutes les couches de mon vanity mais qui fait mal aux mains.

C'est vraiment la phase la plus pénible dans ce genre de réalisations.

C'est fini:

Il est même très beau en photo avec son fond molletonné bien sûr.

Ceci dit, je n'en referai pas avant longtemps, je suis allergique à la matière pourtant naturelle.

En attendant il est déjà bien rempli. Vous vous souvenez tous mes encours, ils ont trouvé leur place en attendant mieux.

Posté par Gaëlle pour Pandanus - Laisser votre commentaire [5]