Au gre de mon temps, ...

Un peu de ma vie bretonne, mes passions, mes envies en broderies, cartonnage, patch, mon jardin...

08 février 2007

petites nouvelles

Je me sens pas le droit de vous montrer mon RR. Mais j'ai bien avancé et je suis en train de cogiter le titre. Donc pas de photo!

Aujourd'hui, nous sommes allés en ville faire les magasins avec la miss, vacances obligent.

Le nouvel an chinois pointant son nez, elle a décrété que cette année, elle aurait son habit de fête. Pas de robe, bien que moi j'aurais préféré. Elle a choisi un ensemble-pantalon qui lui va à merveille. Il faut dire que l'on a eu l'embarras du choix, chaque magasin ou presque, en vend. J'aime beaucoup ce genre de vêtements.

Comme je n'ai pas voulu lui acheter d'ombrelle avec. Elle a juste récupérer celle de maman, mais rien que pour la photo.

Non mais, c'est à moi ça!


06 février 2007

 

Je vais vous révéler 5 choses que vous ne savez pas encore sur moi, comme l'a fait avant moi, Iza, Coco, Domi et sûrement bien d'autres. Pas simple ce genre de questionnaire, mais bon, je me lance. Comme dit Coco, le ridicule ne tue pas.

- Je suis née un 13 juin à 13h30. Un vendredi, me direz-vous? Ben non, faut pas exagérer, c'était un samedi. Mes anniversaires tombent, de temps en temps un vendredi et, en entendant les commentaires de beaucoup sur ces fameux vendredi 13, je ne m'en vante pas. Cela dit, je n'ai jamais eu ni plus, ni moins de chance dans la vie que la majorité d'entre vous.

- Je me suis enfermée en dehors de mon appartement, il y a une vingtaine d'année. Je suis descendue en chaussons prendre mon courrier et me suis retrouvée devant ma porte fermée à clef en remontant. La serrure était restée enclenchée sur la fermeture automatique. J'ai enjambé du haut de nos deux étages, dans le vide,  le balcon de ma voisine sous son air dramatique pour pouvoir rentrer chez moi. Chance, ma porte-fenêtre de balcon, elle, était ouverte.

-Je n'ai jamais approché la montagne en hiver, jamais vu de paysages montagneux sous des tonnes de neige, jamais skié. Je traversais les Pyrénées pour aller en vacances en Espagne toutes les années de ma vie dans ma petite enfance mais je n'en ai pas grands souvenirs. Par contre, je me souviens de la première fois où je suis allée dans les Alpes françaises. C'était l'été de mes dix sept ans. C'était fabuleux...  en dehors de ces paysages fascinants, je me souviens de lacs gelés, de neiges éternelles, la Mer de Glace du Mont blanc.... Cette année-là, j'ai aussi visité le Vercors et vus pour la première fois des stalactites et des stalagmites dans des grottes.

- J'attire la mendicité ici. C'est très énervant quand on a eu une éducation comme la mienne de dire non pour une pièce demandée. Mais ici, je vis cela trop souvent et péniblement. Sur un parking, à la sortie de magasins, c'est toujours vers moi, pas mes voisins et encore moins les autochtones, qu'on se tournent pour quelques sous. Je dois avoir une tête de riche ou de gogo (lol). Il y a des pauvres ici aussi. Mais la mendicité de rue telle qu'elle m'apparaît n'est pas vraiment la mendicité du pauvre, plutôt de l'habitude.

- Je nage que depuis une dizaine d'année. J'ai beau être née près de la mer, y avoir vécu  toute ma vie, je n'ai jamais su nager. Il a fallu que je me retrouve dans le lagon de l'île de la Réunion où il faisait meilleur dans l'eau que sur le sable pour vraiment me mettre à la natation.

Voilà pour moi. Vous voyez les filles, moi aussi, j'ai rendu ma copie.

Alors, à qui maintenant: Annick, Marie Ange, Misu, Chimène, Sara,.... Allez, un peu de courage, c'est pas si difficile!

Posté par Gaëlle - Laisser votre commentaire [4]

05 février 2007

C'est parti

Pour une semaine de vacances scolaire. DH a plein de travail, donc pas de congé cette fois-ci et moi, j'ai juste besoin de ne plus me lever aux aurores. Youpi!

Dimanche matin, nous sommes parties flanés sur les quais en ville. Il faut dire que le déplacement valait le coup d'oeil.

Un certain nombre de paquebots ont fait escale tout au long du week-end à Papeete. Le plus grand que l'on a manqué était le "Queen Elisabeth 2" qui est arrivé vendredi dans la journée et que nous pensions allés voir, comme beaucoup ici, ce matin. Mais qui a repris la route de Moorea, la nuit suivante. Dommage, il reviendra.

Ils avaient été annoncés partout et une trentaine de magasins ainsi que le marché ouvraient dimanche pour recevoir cette clientèle de croisiéristes.

Le plus gros de ces paquebots, le "Amsterdam":

Impressionnant, surtout en-dessous!

En face sur le même quai, un plus "petit"

Encore un autre, le

Pour ceux qui préfèrent plus petit encore, un yacht... Suis pas difficile, moi!!!

A moins que vous préférez les mats

Cette fois-ci, nous avons été gâtés ... Par le soleil aussi, ce soir, je suis couverte de Biafine.

02 février 2007

Premiers pas

Je me suis inscrite sur mon forum préféré, pour un Round Robin qui commence en avril et pour lequel, j'ai reçu la toile (voir mon précédent post).

Une silkweaver dans les tons vert pastel et rose pour un RR sur les Mirabilia. J'ai retenu le thème de l'enfance, côté fille.

J'aurais le droit de broder plusieurs autres thèmes, les fées, les sirènes, noël.... Cela devient de la gourmandise, j'ai hâte!

En attendant, j'ai passé une bonne partie de ma journée à cogiter comment j'allais positionner sur ma toile, les cases que chacune brodera, où j'allais placer le titre, faire un tour, une frise, laisser de l'espace entre les cases, etc.. Pas simple du tout!

Juste un début de broderie, je fais la première case, il faut bien montrer l'exemple(lol):

Une année de rotation, cela va être une superbe aventure!

01 février 2007

Les soldes

Comme les soldes des magasins n'ont pas vraiment retenu mon attention, je me suis (un peu) jetée sur ceux du net. Pas vous peut- être!

Quelques rentrés au fur à mesure que le courrier arrive:

Quelques Silkweaver:

J'ai trouvé si mimine ces petits charms,... Des Mill-hill et treasures.

et pour finir quelques fils de chez Six strand sweets:

Voilà pour aujourd'hui.

Je retourne à mes tâches très ... ménagères!


30 janvier 2007

Mafate par Dos D'âne (suite)

Quand je vous disais que l'on avait plus envie de râler en arrivant en haut:

Mafate dans toute sa splendeur et sa grandeur!

Les petites tâches blanches sont les seules marques de vie dans cette immensité : des cases par-ci par-là, un îlet au milieu de la photo. Nous n'étions pas vraiment seul au monde, un superbe oiseau (désolé, je ne connais rien en Ornithologie) faisait de longs vols planés dans les courants d'air du cirque à quelques centaines de mêtres en-dessous de nous ( je l'ai entouré à gauche de la photo).

Quand à droite, ce qui est entouré représente un chemin à fleur de montagne à 800m d'altitude, une très longue randonnée vertiginieuse, que nous avons faite avec les enfants.

En continuant à longer notre paroi, les vues du cirque changent d'angle  donnant des perspectives différentes et toujours aussi belles

Vous voulez vous rapprocher? regardez tout en bas:

 

Il est tout petit le lit de la rivière en bas, faut pas avoir le vertige!

Au bout, le chemin nous ramenait sur la crête de la même montagne, mais cette fois-ci en sens inverse jusqu'à notre parking, en nous invitant à admirer à droite le petit cirque de Dos d'âne et à gauche Mafate.

Superbe ballade, le silence, l'air vivifiant, le soleil et pas un nuage pour gâcher la vue: un pur bonheur.

Si un jour, vous avez la possibilité, n'hésitez pas!

29 janvier 2007

Un lundi ensoleillé après un week end ensoleillé! il était temps. On a failli oublier comment était un ciel bleu (lol) et ça va peut être pas durer d'après la météo.

Quelques croix aussi, ainsi que du point arrière sur mon "Simple treasures"

 

J'ai décidé de le finir avant toute chose, donc vous ne verrez que lui pendant encore un petit moment.

25 janvier 2007

Zita et compagnie

Saison des pluies en ce moment chez nous avec ses tempêtes tropicales modérées à fortes qui se baladent à l'est de la Polynésien Française.

Zita d'abord en début de semaine qui est venue chatouiller Bora à trois cents kilomètres pour ensuite aller se perdre plus au sud vers les australes en nous arrosant (pas trop copieusement) de pluies et de vent.

Même si elle ne nous a pas atteint, nous sommes dans un couloir dépressionnaire qui nous amène de fortes pluies ainsi que du vent moins fort que nos tempêtes bretonnes, mais quand même à 80-100 Km à l'heure par rafale.

Nous avons subit  notre lot de dégâts, mais heureusement pas de perte humaine. Beaucoup de dégats, surtout dûs aux débordements des rivières entrainant des inondations, des coulées de boue aussi et quelques éboulements.

Des grandes pluies intenses qui s'abattent sur nous, qui disparaissent aussi vite qu'elles sont arrivées et qui nous laissent à nos routes glissantes, pleines de flotte et de boue, de beaux "nids de poule", quand il n'y a pas affaissement de la chaussée. Heureusement, les services de l'équipement sont très réactifs et les dégats sont pris en charge rapidement sécurisant les familles, les maisons.

Une nouvelle tempête tropicale forte a succédé à Zita et a été classé en cyclone hier soir baptisé Arthur (la masse ronde blanche sur la photo du bas)

Arthur prenait une direction sud-sud-est c'est à dire la direction des îles de la société : nous quoi!

Il devait, suivant les prévisions en cours, nous passer à deux cent kilomètres de nos côtes.

Et chance, sa trajectoire s'est déviée en cours de journée. Ce soir, on nous annonçait, qu'il faiblissait en nous laissant, paraît-il que des creux de quatre à cinq mètres en mer.

Il descend vers les îles Australes qui eux sont en alertes, les écoles restant fermées demain.

Espérons qu'il déviera encore et ne sera plus qu'une petite dépression en arrivant là bas.

Deux en une semaine, cela promet.

M'enfin, nous, on a pas de neige(lol)!!!!

22 janvier 2007

Simple treasures

Mon soleil est terminé:

Un beau soleil pour vous.

Le nôtre est revenu timidement dimanche. Aujourd'hui, il est beaucoup plus présent bien que l'atmosphère soit encore très chargée en humidité.

18 janvier 2007

Dos d'âne - île de la Réunion

Nous habitions dans les hauts de la ville de la Possession, un quartier appelé Sainte Thérèse, sur la route qui montait vers un petit cirque appelé Dos d'âne.

D'où vient ce nom, je ne serais le dire. J' imagine que la montée vers ce petit cirque perdu dans la montagne réunionnaise,devait se faire à pied et à dos d'âne, autrefois bien avant que l'homme est construit la route en lacets existante d'aujourd'hui.

 

C'est un petit cirque à 1100 m d'altitude où il faisait bon vivre et, où la culture des légumes est reine. Beaucoup de serres et de champs cultivés dans le fond du cirque.

Des légumes que l'on retrouvait sur les marchés des villes du Port et de St Paul, dans les magasins aussi.

Nous y montions de temps en temps pour pique-niquer quand nous recherchions le frais sans aller trop loin.

Mais la plupart du temps, c'était pour faire une randonnée qui ressemblait plutôt à une grande promenade vertigineuse pour redécouvrir ou faire découvrir la vue exceptionnelle sur Mafate ( je vous montre la prochaine fois) et en revenant à flanc de crête, la vue sur le petit cirque de Dos d'Ane( les photos au dessus) mais aussi sur la ville du Port côté mer.

Par dessus les crêtes des montagnes, la Rivière des Galets (le lit de rivière à gauche de la photo) et l'Océan Indien en fond et à perte de vue.

Mais, tout se mérite et il ne fallait pas avoir peur de grimper au départ(J'ai entouré le parking pour vous donner une idée).

Mais une fois en haut, c'était presque plat tout du long, chance!

Et puis la vue était époustouflante de partout, alors on n'avait même plus envie de râler.