Au gre de mon temps, ...

Un peu de ma vie bretonne, mes passions, mes envies en broderies, cartonnage, patch, mon jardin...

23 octobre 2017

Dimanche, à Treouergat

 

En ce dimanche matin, nous avions décidé de nous rendre à cette fête de village dont le panneau qui l'annoncait était depuis quelques années présent à la même époque sur la route pour rentrer chez nous.

Une fête qui pour nous représente d'abord l'achat de potimarrons que nous aimons beaucoup en velouté et dont la vente profite à la lutte des cancers des tous petits.

Avant d'arriver au bourg, premiers aperçus de la dextérité de certains pour la mise en scène de courges de toutes sortes.

De vieux tracteurs tous datés d'au moins cinquante ans stationnés place de l'église,

détour par le jardin des enfants avec plein de jeux anciens, comble déjà à cette heure.

Heureusement à l'heure de midi, plus déserté, j'ai pris quelques photos et entre autres cette spirale où petits et grands partaient à la recherche de prénoms connus sur les courges.

J'ai même trouvé le mien (les enfants ne sont pas toujours là où on s'attend à les trouver (lol)) et comme il n'avait pas disparu en milieu d'après-midi, il a fini à la maison.

Les plus grands avaient plutôt tendance à photographier les mises en scène un peu partout.

Il faut dire que c'est super bien fait pour le bonheur de tous.

Il est temps pour nous de retrouver la rue principale, les moteurs commencent à se faire entendre, la parade démarre:

8Place au marché après avoir regardé les différents stands dont certains de démonstration comme pour la confection de beurre à la baratte.

Le choix de courges est immense, semées et cultivées pour l'occasion dans un champ près du bourg.

Après nos achats, nous nous sommes assis pour une soupe aux potirons accompagnée de chataignes et une crèpe garnie tout en écoutant de la musique. Plusieurs groupes étaient à l'affiche.

Il est temps pour nous de rentrer avec nos potimarrons, quelques crêpes et des recettes pleines de promesses.

10

Rendez-vous est pris l'année prochaine pour cette fête sympathique et même ludique.

Espérons qu'il fasse aussi beau que cette année.

La veille ce n'était pas gagné, la tempête s'évissait.

 


06 août 2017

Eté

Un petit coucou de notre été bien frais en mer d'iroise.

Le tour du Finistère qui faisait escale au port cette année a pris du retard pour repartir à cause d'une tempête pas du tout de saison quoique la dernière fois, nous avions immigré dans le port de l'escale précédente pour servir le repas des équipages pour cause de mauvaise mer.

L'avant veille avait lieu la 21ième édition du forum de l'algue où nous étions bénévoles pour la confection et vente de crêpes garnies.

Une fort belle journée pleine de visiteurs avec une ambiance super sympa!

Entre les travaux de la maison, ceux d'aiguilles qui avancent et le jardin,

il est plus que temps que je mette ce blog déjà en mode estivale, en pause.

Il reste quelques semaines avant la rentrée scolaire de notre fille qui a eu l'école d'ingénieur qu'elle souhaitait, Hourra!

Nous sommes très fiers.

Je vous souhaite de passer de

Et je vous laisse en compagnie de ces quelques fleurs du jardin en vous disant

 

06 avril 2017

Week-end

Le premier jour du mois d'avril nous a amené en ballade pour la journée.

Avec ma chauffeure préférée, direction Finistère sud avec pour commencer les puces de couturières à Plomelin pour dégoter quelques douceurs.

J'ai (beaucoup) farfouillé, (un peu) papoté mais je suis restée très sage:

Quelques cotons à broder de différente grosseur, un grand panneau de velours noir pour mes belles broderies bretonnes et une bobine de fil de fer très fin pour des broderies en stumpwork (broderies en relief).

Un livret de broderies traditionnelles histoire de rêver avec quelques très beaux modèles.

Juste un peu déçue de n'avoir pas trouvé un tissu de fond pour un encours de patchwork, mais bon!

Après un arrêt déjeuner à Quimper, sur le chemin du retour, nous avons fait un petit détour jusqu'à là:

Petite ville vallonnée traversée par une rivière:

qui passe à Landerneau () avant de se jeter dans la rade de Brest.

Elle est surplombée par des ruines imposantes moyenâgeuses en cours de gros travaux de consolidation:

Une ville qui accueillait l'exposition de son club féminin le temps d'un week-end qui m'a permis d'approcher des techniques peu communes.

C'est toujours agréable de voir ce que font d'autres clubs.

A bientôt pour la suite...

 

05 décembre 2016

Week end

Un week-end surchargé qui a commencé vendredi matin par le club de patch avec la confection du petit quelque chose pour Noël super sympa, très vintage.

Je l'ai continué dimanche, après avoir passé mon vendredi après-midi et samedi toute la journée à faire des crêpes pour le Téléthon.

C'était la première fois que je faisais autant de crêpes sur mon billig, la miss de la maison s'est prise au jeu aussi.

Merci à ces dames qui m'ont beaucoup appris. C'est toujours intéressant le savoir des plus "anciennes".

Entre les 2000 crêpes à confectionner, leur vente et leur garnissage pour le repas animé de samedi soir, nous n'avons pas vu le temps passé.

Très fatigués mais aussi très heureux de tous ces moments partagés avec des personnes que nous voyons pour certaines pas assez souvent.

Une nouvelle semaine démarre. Noël approche.

Il est temps de finir les décorations en cours et donner un air festif à la maison.

Posté par Gaëlle pour près de chez nous - Laisser votre commentaire [0]
Tags :

24 octobre 2016

ce week end

Un salon de vieux tacots se tenait ce week end pas très loin de chez nous.

Que de plaisir à revoir ou approcher pour la première fois ces voitures, motos, cyclos.

la Deudeuche pardon la 2CV de ma taty, la R8 de mon tonton, la Simca de ma grand mère, les Renault de mes parents jusqu'à la Citroën qui venait livrer le lait dans le quartier, toute mon enfance.

Elles paraissent aujourd'hui très inconfortables, si fragiles pour certaines. On en croise encore certaines sur nos routes, d'autres ont quasiment disparu.

Il y avait aussi de vieux tacots:

Enfin vieux par leur âge non par leur état. Je les aime beaucoup. Je n'étais pas née quand ils roulaient mais j'aurais bien aimé les conduire à l'époque. Peut être qu'un jour....

Les bolides anciens français et étrangers,

tout d'abord celle-ci très symbolique d'une certaine amérique:

ou pour les amateurs cette part de rêve, de vitesse, de puissance:

Les amateurs de deux roues n'étaient pas en reste non plus.

Dès l'entrée un Solex tronait.

De beaux engins exposés un peu partout comme ces motos de la dernière guerre:

Une rangée impressionnante d'autres de toutes époques:

et enfin quelques merveilles:

Voilà une belle visite pour admirer tous ces bolides que l'on voit si peu dans nos rues.

Un brin de soleil pour ce dimanche pluvieux qui est revenu ce matin.

 

Posté par Gaëlle pour près de chez nous - Laisser votre commentaire [0]
Tags :

17 août 2016

Week end

Week-end prolongé par le jour férié du 15 août qui comme chaque année fête les Noces Bretonnes dans un village voisin:

Notre salle de restauration de la journée où nous servons avec une quarantaine de personnes environ 1500 Kig ha farz (le repas traditionnel breton).

Un moment convivial où nous croisons en nombre les gens de ce village que j'ai connu quand je suis venue rejoindre mon futur mari dans ce petit bourg de campagne.

C'est aussi lors de cette fête que j'avais porté pour la première fois une coiffe.

Des coiffes pas très hautes mais aussi nombreuses que les paroisses dit-on sans compter celles des petites et grandes occasions.

C'est toujours un plaisir de regarder leurs broderies et dentelles.

Qui dit noce, dit fête, et sur scène l'après-midi, danses, chants, bagad,...

Ce fût un week-end beau et chaud.

Il n'y a d'ailleurs pas que nous à profiter de cette douceur estivale.

Côté mer, il n'est pas rare de voir à marée montante, des phoques tout près du rivage:

Ne sont-ils pas beaux ces deux là!

Les vacances d'été s'en vont doucement, la chaleur aussi d'après la météo. Dommage, on s'y croyait!

12 août 2016

L'été

L'été se poursuit avec ballades et visites de lieux que nous n'avons jamais eu vraiment le temps de découvrir aux portes de chez nous ou presque.

La visite des manoirs des environs:

Au bord de l'Aber

ou en plein terre:

photos du dépliant officiel

Un bel après-midi d'histoires locales remontant à leur construction au XVI ième siècle. Ces châtelains qui n'ont pas ménagé leurs efforts, certain avec de la fortune, d'autres avec beaucoup moins, pour l'entretien, la reconstruction et l'amélioration de ces très belles demeures toutes privés et ouvertes au public que très, très rarement. 

De belles ballades au programme cet été dans notre beau coin de Bretagne, avec les copines qui nous font découvrir tour à tour leur petit coin de paradis.

Celle de ce jour-là était le sentier côtier qui nous a permis d'admirer entre autre:

plein de bateaux à cette époque de l'année,

presque à portée de main

et sa petite île en face (entre les bateaux et le phare) accessible à pied à marée basse,

et ses troncs d'arbres qui permettent d'amarer les bateaux à l'avant comme à l'arrière.

Très vieille technique que l'on ne trouve que dans deux ports français.

On nous prévoit des grosses chaleurs les prochains jours.

Cela va faire du bien. Cet été, il fait frais même très frais à part le gros coup de chaleur des fêtes de la mer de Brest en juillet.

Passez un excellent week-end.

20 juillet 2016

Brest 2016

Les fêtes nautiques de Brest 2016 se sont achevées sous une chaleur terrible. Personne n'en demandait autant.

Il a fallu supporter ces deux derniers jours terriblement chauds (32°et plus) et même pas de vent sur les quais qui aurait pu aider à admirer tous ces beaux voiliers:

j'ai trouvé que les petits bateaux vraiment petits qui remplissaient le port lors des premières éditions faisant le charme de la vraie fête de mer brillaient par leur absence.

Par contre impressionnant le nombre de sorties de vedettes-promenade bondées de gens qui rendaient la prise de photos des autres bateaux compliquée.

Heureusement les très grands voiliers restaient suffisamment à quai pour que l'on puissent les admirer de près.

Sur les quais nous avons eu des défilés,

Et bien sûr de la musique.

Avec ce monsieur (à gauche) du Bagad ( groupe de musique traditionnelle bretonne) de Plougastel qui nous a commencé par l'Amazing Grace en mémoire des victimes de Nice. 

Ce navigateur musicien que l'on entendit avant de le voir, faisant des ronds dans l'eau, le long des quais, au plus près de la foule qui reprenait ses airs très connus de musique française.

Un sacré brin de bonne humeur et surtout de fraîcheur.

Et puis Dh et son groupe était de sortie aussi sous la canicule pour des concerts comme on en trouvait un peu partout tout au long de ces fêtes.

Moment très apprécié du groupe partagé avec ce monsieur des Sonneurs du Plymouth Pipe Band qui se promenait et qui tout naturellement sortit sa flûte pour les accompagner.

Hier les bateaux s'en sont allés en parade vers Douarnenez pour leur fête de mer.

D'autres rentrerons chez eux.

Nous aurons peut être la chance de les revoir de nos côtes quand ils remonteront vers le nord.

14 juillet 2016

Début de semaine

 

Les vacances se poursuivent tournées vers la mer.

Dimanche dernier une fête était organisé à Porscave.

Pour qui voulait, une sortie en mer avec

ou tout simplement s'assoir sur les dunes pour un festival d'entrées et sorties de tout plein d'embarcations dans l'Aber.

Et malgré le brouillard de mer qui s'installa au fil des heures, on a pu voir passer:

Lundi et mardi le brouillard n'est pas revenu donc bien plus visible:

qui passa plus près de notre côte alors que

préféra longer l'île de Molène.

Voilà pour ces quelques beaux voiliers qui sont passés à porté de vue.

06 juin 2016

Dimanche matin

Direction Pont-Aven et ses puces de couturières pour satisfaire nos envies de fouiller.

Comme le temps était avec nous, nous sommes descendus déjeuner au bourg et bien sûr nous promener.

L'Aven, sa rivière coule à travers une partie du bourg:

Son lit s'agrandit au niveau du port:

Le coup d'oeil côté maison est aussi très appréciable:

D'autres plus modestes mais historiques sont toujours là

Ces fameuses galettes de Pont-Aven que l'on retrouve un peu partout en ville.

Il me restera à vous montrer mes quelques achats des puces de couturières.