Au gre de mon temps, ...

Un peu de ma vie bretonne, mes passions, mes envies en broderies, cartonnage, patch, mon jardin...

13 novembre 2017

Un week end chargé

Le week end était chargé avec deux expos, un salon de broderies, une brocante d'arts créatifs.

La première expo était une de point de croix avec cette broderie qui était vraiment d'actualité en ce samedi matin:

Passage obligé pour ce rendre au salon qui se tient en parrallèle, c'est toujours avec ravissement que je pars à la découverte des dernières réalisations de ce club.

cette année pour nous accueillir, un premier coin fleurs

Suivi par le Hardanger avec des finitions très variées, coussins, pochettes,

mais aussi pour agrémenter des sacs:

En face, c'est le thème de la mer, la Bretagne qui est à l'honneur.

Beaucoup de broderies sont encadrées:

d'autres plus loin:

attendent, comme leurs voisines sur la table, la finition idéale laissée à l'imagination des visiteuses qui pouvaient donner leurs idées sur un cahier.

Le coin Noël suivait:

un peu de vie parisienne:

11

et bien sûr un côté bébés enfants:

Un seul regret, le manque de place pour évoluer au tour des broderies à certaines heures.

 

Côté salon, beaucoup de monde aussi et que dire, la tentation était forte.

Quelques livrets Soda stitch  sont revenus avec moi:

Des fils Kreinic très fins que je trouve idéals pour les cartes brodées. Ceux-là sont fluo.

J'ai hâte de voir ce qu'ils donneront brodés.

Des Mill Hill, les minuscules pour mes semis de perles et une Aïda à petits pois en gris soutenu.

Une nouvelle grille de chez Créades que j'admire depuis quelques temps et qui jusqu'ici était restée sur son stand.

Pour finir j'ai retrouvé un dernier fat quart des tissus achetés à Pont l'Abbé et à Morlaix lors des derniers salons pour compléter un futur projet.

Je pense avoir ce qui me faut maintenant.

Dimanche matin, direction le Conquet pour les puces d'arts créatifs.

Arrêt au stand de l'association qui les organise avec l'achat de ce livre et revues sur le patch bien sûr.

Il faut farfouiller (le but des puces) et avec un peu de chance, on tombe sur ce que l'on a envie et mieux encore, besoin (lol). 

Ici des feuilles de papiers, stickers et autres petites choses pour mes travaux du club féminin:

des chutes de tissus aussi, encore des perles, ou plutôt des tubes, des perforateurs de cartonnettes, de papiers, de formes diverses si chers neufs:

sans parler des bobines de fils de coton presque neuves qui font souvent défaut aux travaux d'aiguilles. On en a plein mais c'est bien connu, il manque souvent la bonne couleur.

Depuis quelques temps je reviens à une de mes passions d'adolescence, la broderie traditionnelle. 

J'ai trouvé ces vieux tulles qui se déchirent dès qu'on les touche avec des broderies en perles et paillettes miniatures anciennes. Elles sont à démonter et peut être à nettoyer, qu'importe!

Voilà ceux sont les derniers achats de l'année en salon et puces pour moi.

J'ai trouvé plus d'une chose pour terminer ou continuer mes encours de toutes sortes et compléter mes besoins pour commencer d'autres.

L'hiver peut maintenant s'installer. Je suis prête.


10 novembre 2017

découverte

Pendant les vacances nous avons eu une journée exceptionnelle à mon club de broderie. Pour celles qui voulaient, elle était  consacrée aux cartes brodées.

Une technique qui me rappelle les tableaux à fils sur du contre-plaqué recouvert de feutrine. Je l'avais apprise à l'école en travaux manuels.

C'était l'espace d'un temps devenu à la maison, avec l'aide de mon père, une passion.

Cà l'est toujours pour certains aujourd'hui.

On trouve sur le net de vrais chefs d'oeuvre.

Cette technique simplifié a été reprise à l'aiguille sur des feuilles de papier épaisses pour en faire des cartes.

Du coup nous l'avons expérimenté sur ce support inhabituel.

Après des débuts légèrement laborieux avec les cloches de gauche et des fils qui glissaient beaucoup du chat de l'aiguille,

J'ai trouvé la technique plus que sympathique avec mes fils Kreinik.

L'ensemble me ravit:

Du coup, j'ai commencé une nouvelle avec son entourage aux couleurs de Noël:

Il va falloir que je les monte en carte et que je les embellisse.

07 novembre 2017

Du patchwork

Il est l'heure de sortir et surtout de finir les dernières retouches pour le grand week end.

Mes beaux anneaux d'hiver sont prêts.

Il me restait à finir le quiltage.

Aux ronds dans les anneaux, j'ai ajouté des diagonales pour tout le tour.

Pour le terminer, il me fallait un biais.

Le tissu des appliqués de feuilles était côté top idéal mais à l'arrière le vert dans le tissu de fond n'était pas du tout le même. Il m'a fallu trouvé un autre.
Difficile de l'approcher pour finir de le rabattre.

A peine le dos tourné, beau minou qui commence sa période d'hibernation en a profité pour venir faire sa toilette à grands coups de ronronnements dessus.

Allez ouste,  pas le temps de siester mon cher, j'ai du boulot!

La photo finale sera pour après l'exposition du club.

Elle a lieu samedi et dimanche prochain à Ploudalmézeau toujours au même endroit:

 

Venez nombreuses voir nos belles réalisations de ces dernières années, les quilts mystères, nos mardi machines. 

Pour celles qui viendront de loin, Brigitte la présidente a dit que des tables seront mises à disposition pour les pique-nique, donc n'hésitez plus!

06 novembre 2017

Des puces de couturières

Les vacances de notre fille sont finies. Elle est repartie tôt ce matin vers ses études comme beaucoup de jeunes en ce lundi de reprise.

Cela ne m'a pas empêché d'être débauchée dimanche dernier par des copines pour une virée dans le sud Finistère à des puces de couturières.

J'ai tout d'abord trouvé un livre de modèles de broderies Glazig ainsi qu'une étoile en bois.

Pour ma broderie d'or et bretonne, la tentation était très forte.

Deux stands étaient des mines d'or(lol) et je me suis laissée tenter par des galons fins, du fil ...

Quelques paillettes certaines anciennes, m'a t-on certifié, mais je les ai d'abord choisies pour leur taille et leur couleur.

Quelques autres sachets aussi avec ces tubes en verre, des paillettes en étoiles et perles plus récentes:

d'autres en jais, en verres:

Pour l'instant tout cela a été rangé.

Le week end prochain, mon club de patchwork de Ploudalmézeau "L'aiguille Créative" expose. Je suis donc dans les finitions d'ouvrages.

23 octobre 2017

Dimanche, à Treouergat

 

En ce dimanche matin, nous avions décidé de nous rendre à cette fête de village dont le panneau qui l'annoncait était depuis quelques années présent à la même époque sur la route pour rentrer chez nous.

Une fête qui pour nous représente d'abord l'achat de potimarrons que nous aimons beaucoup en velouté et dont la vente profite à la lutte des cancers des tous petits.

Avant d'arriver au bourg, premiers aperçus de la dextérité de certains pour la mise en scène de courges de toutes sortes.

De vieux tracteurs tous datés d'au moins cinquante ans stationnés place de l'église,

détour par le jardin des enfants avec plein de jeux anciens, comble déjà à cette heure.

Heureusement à l'heure de midi, plus déserté, j'ai pris quelques photos et entre autres cette spirale où petits et grands partaient à la recherche de prénoms connus sur les courges.

J'ai même trouvé le mien (les enfants ne sont pas toujours là où on s'attend à les trouver (lol)) et comme il n'avait pas disparu en milieu d'après-midi, il a fini à la maison.

Les plus grands avaient plutôt tendance à photographier les mises en scène un peu partout.

Il faut dire que c'est super bien fait pour le bonheur de tous.

Il est temps pour nous de retrouver la rue principale, les moteurs commencent à se faire entendre, la parade démarre:

Place au marché après avoir regardé les différents stands dont certains de démonstration comme pour la confection de beurre à la baratte.

Le choix de courges est immense, semées et cultivées pour l'occasion dans un champ près du bourg.

Après nos achats, nous nous sommes assis pour une soupe aux potirons accompagnée de chataignes et une crèpe garnie tout en écoutant de la musique. Plusieurs groupes étaient à l'affiche.

Il est temps pour nous de rentrer avec nos potimarrons, quelques crêpes et des recettes pleines de promesses.

10

Rendez-vous est pris l'année prochaine pour cette fête sympathique et même ludique.

Espérons qu'il fasse aussi beau que cette année.

La veille ce n'était pas gagné, la tempête s'évissait.

 


19 octobre 2017

nouveau projet

Samedi dernier, c'était journée complète à mon club de broderie et avec notre brodeur, le thème du jour la broderie d'or.

J'aime beaucoup ce genre de broderies, riches en fils dorés argentés, cannetilles, jaserons, paillettes, perles...

Un beau livre très bien expliqué qui me fait déjà office de bible m'avait déjà intéressé à sa découverte.

Nous resterons bien plus modeste dans notre approche!

Mon choix s'arrêta sur l'hyppocampe, un des sujets proposés.

Le modèle est simple mais rien ne m'empêche de le finaliser avec plus de découvertes, avec mon beau livre à l'appui.

Premier travail, couché le fil torsadé au point de Boulogne pour souligner les contours, suivront certains détails au fil doré.

J'ai posé comme sur le modèle quelques cabochons dans l'extrémité de sa queue.

Aujourd'hui, j'ai commencé par des essais de poses de copeaux de cannetilles tout d'abord lisses (pas top) et frisée bien plus joli (en rose sur la photo en dessous).

Bon d'accord les cabochons ressortent moins.

A voir si je les remplace par la suite par quelque chose qui se verra plus...

17 octobre 2017

Mardi dernier

C'était mardi machine à l'Aiguille Créative avec au programme tout un tas de cercles.

Brigitte notre présidente nous avait ramené d'un salon cette rêgle permettant la coupe rapide de cercles de toutes tailles ou presque.

Nous nous sommes mises au travail après avoir eu ses explications et vu les découpes de son projet.

Nous voilà donc à découper à tour de rôle nos cercles et ronds.

Pour moi, dans quatre tissus différents allant du batik au faux unis.

Le plus dur, ce n'est pas le découpage mais de positionner le tout. 

Mon projet devrait ressembler à ça:

Rien n'étant collé, rien n'est encore figé.

La partie basse ne devrait pas changé beaucoup mais la haute ne me plait pas encore totalement.

09 octobre 2017

début du mois d'octobre

chantier3

Nous avons eu quelques journées de notre été indien en octobre. Bien sur maintenant les températures chutent le matin et le soir et les week-end, surtout, sont pluvieux mais cela nous a permis de monter un bout de mur avec des palissades.

Je suis donc, accompagnée régulièrement de Dh, partie dans le béton, le ciment pour faire le soubassement, puis monter les briques de ce mur.

Vous avez sans doute repéré ces poteaux anthracites le long des briques en hauteur. Il a fallu les noyer dans deux hauteurs de briques, les vents côté mer sont rudes à cet endroit.

Le tout monté et séchant, il était temps de se tourner vers les arbres les plus vieux du jardin:

Nous avions décider de retirer l'un d'entre eux( celui de gauche sur la photo), il n'a jamais vraiment grossi, trop serré pensait-on entre ces voisins.

Si lui était mièvre, sa souche, elle, était de bonne taille:

1

De plus, on s'est rendu compte qu'il se décomposait à grande vitesse de l'intérieur.

Du coup, on s'est tourné vers le second (en premier plan sur la photo du haut).

Nous savions qu'il était creux, des oiseaux nichant au fil des ans à l'intérieur, peut être est-il temps pour lui aussi de l'abattre. Quelques grandes branches secondaires coupées, rien n'empéchait de le faire tomber de toute sa hauteur en une seule fois.

La tronçonneuse rentre comme dans du beurre, il est complètement spongieux ou presque:

Mais là la souche est bien plus forte, un cratère de deux mètres autour sur un de hauteur, tronçonneuse et mini pelle à l'appui, seront nécessaire pour en venir à bout. Ouf, reste quelques énormes racines secondaires qui courent sous la pelouse, on verra par la suite. Ceux sont des arbres qui drageonnent facilement donc je pense qu'il faudra les retirer aussi.

Du coup on se pose des questions sur le dernier, le plus gros, est-il dans le même état que les deux autres car aussi vieux. Lui par contre ferait des dégâts sur la rue ou sur les murs de clotûre s'il tombait un jour et quitte à refaire cette portion de jardin,...

 mais bon revenons à notre palissade avec quelques finitions plus tard montées provisoirement:

  

Restent le mur à sécher suivront les joints de silicone et on attendra les premières tempêtes pour voir comment le tout se comporte.

Posté par Gaëlle pour Au jardin - Laisser votre commentaire [2]
Tags :

01 octobre 2017

Avancée du moment

Plutôt que de m'appesantir sur le temps qu'il fait au dehors en ce dimanche matin, j'ai pris quelques photos de l'avancée de ma broderie bretonne.

11

J'avais de grandes envies pour la suite, celle de poser des paillettes miniatures peut être à améliorer (à voir au club la prochaine fois).

Celle de remplir la forme verte avec du point de grille en diagonale.

Celle d'avancer mon galon avec le Dreink Pesk (en bleu vert) que j'ai beaucoup de mal à garder régulier en son centre.

envie aussi de mettre des perles ovales à la fleur violine,

de finir le tour extérieur en point Laouig (violet blanc),

et puis de continuer la figure suivante mais allégée pour ma version.

Bref, pas encore au bout de ma peine, mais il avance. 

octobre_008

25 septembre 2017

C'est Lundi

Les grandes vacances ont été propices à l'avancée de mes travaux d'aiguilles et entre autres ma nappe en Hardanger.

J'ai poursuivi avec le troisième rectangle au centre que j'ai fini par faire plus simple:

Il me tardait de commencer à remplir la pointe restante, tout d'abord avec un grand carré et quelques oeillets dans ses angles,

suivi d'un autre aux contours écrus pour des futurs jours.

 Pour terminer, j'ai repris les derniers jours identiques à ceux du rectangle central précédent: 

Voilà pour un premier quart:

j'ai brodé le deuxième en parallèle au gré de mes envies, certaines parties sont très répétitives et deviennent un peu monotone à broder.

Mais voilà pour cette première moitié:

Je suis enchantée par ma version pour cette première moitié, reste l'autre côté!

Posté par Gaëlle pour Hardanger - Laisser votre commentaire [4]
Tags :